fbpx
Culture
Partager sur

Stranger Things saison 3: cette énorme ressemblance avec The Stuff !

Stranger Things saison 3: cette énorme ressemblance avec The Stuff !

Grosse surprise pour les fans ! Quand on y regarde de plus près, la saison 3 de Stranger Things a pas mal de points communs avec The Stuff !

Stranger Things rend encore hommage à ses aînés ! Elle s’inspire ainsi des classiques de la science fiction… Du coup, la série de Netflix a quand même quelques airs du film d’horreur satyrique The Stuff. On vous explique !

Car la série a pas mal de sources d’inspiration. On retrouve des relents de E.T, de Alien aussi… Mais The Stuff joue en effet une grosse part dans l’intrigue. Grâce, surtout, au Flagelleur mental, le terrifiant monstre de la dernière saison.

Eleven, alias Millie Bobby Brown avait en effet réussi à refermer la porte à la fin de la saison 2 de Stranger Things… Elle pensait donc tuer le Flagelleur mental et toutes les créatures de Hawkins.

Mais c’est tout le contraire ! Car le Flagelleur mental contrôle les conscience… et réussit donc à une partie de lui restée en ville. Il arrive ainsi à prendre le contrôle mental des rats. Et à faire régner la terreur !

Le petit truc en plus ? Les tâches visqueuses laissées par le monstre… Alors que la saison 3 de Stranger Things se passe en 1985, on retrouve les mêmes taches que le monstre de The Stuff. Un film… de 1985.

Stranger Things saison 3: cette énorme ressemblance avec The Stuff !
Stranger Things saison 3: cette énorme ressemblance avec The Stuff !

Stranger Things : l’hommage à The Stuff

Gros clin d’oeil, mais les réalisateurs ne s’arrêtent pas là ! Car la substance qui donne le nom anglais « the stuff » a certaines capacités. Elle est ainsi vendue comme de la glace. Elle ressemble aussi à de la glace…

Mais elle prend le contrôle du cerveau ! Comme la substance laissée par le Flagelleur Mental, donc. Plus qu’un clin d’oeil, Stranger Things s’inspire donc librement du film pour sa troisième saison…

Car les réalisateurs n’ont pas tout repris non plus. Ni les victimes, ni les rats ne mangent donc la substance… Mais l’effet reste le même. Le Flagelleur mental parvient ainsi à lever une armée de zombies.

Un détour du scénario sympa, qui permet de lier Stranger Things et les films qui ont lancé la science fiction. Un bel hommage, en somme !