fbpx
Culture
Partager sur

Star Wars 9: le film serait susceptible de provoquer des crises d’épilepsie !

Star Wars 9: le film serait susceptible de provoquer des crises d’épilepsie !
Partager
Partager sur Facebook

Selon CNN, Star Wars 9, en salles le 18 décembre, serait susceptible de provoquer des crises d’épilepsie chez certains téléspectateurs

Plus que quelques jours à patienter. Non, nous ne parlons pas de la venue du Père Noël. Bien que la date puisse coïncider. Mais bel et bien de la sortie de Star Wars 9. La célèbre saga va donc prendre fin d’ici quelques jours. Même si pour certains, elle s’était déjà terminée avec l’épisode 3, La Revanche des Sith, ou encore avec le 6ème volet, Le Retour du Jedi. Mais pour les nouveaux fans, c’est bel et bien L’Ascension de Skywalker qui va sonner comme le clap de fin. Toutefois, si vous êtes susceptibles de faire des crises d’épilepsie, vous risquez de ne pas pouvoir voir le prochain film.

En effet, Star Wars 9 est très attendu par les nombreux padawans et autres fans de Kylo Ren. En revanche, si certains sont impatients à l’idée de découvrir le dénouement final, pas tout le monde va donc pouvoir le voir. D’une part, parce que les places devraient s’arracher dès les premiers jours, et donc rendre les salles de cinéma pleines. Mais aussi pour des raisons de santé.

Star Wars 9, « dangereux » pour les épileptiques ?

Non, il ne s’agit pas d’une blague pour le 1er avril ou autre mascarade. Star Wars 9 serait bel et bien « dangereux ». Pouvant provoquer des crises d’épilepsie. Comme l’ont remarqué nos confrères de Konbini, c’est le média CNN qui annonçait la « mauvaise » nouvelle. Faisant donc savoir que le film contient « plusieurs séquences avec des images et des lumières clignotantes prolongées ». Si vous êtes fans, depuis toujours, de la saga, vous savez déjà que les combats au sabre laser et autres échanges de tirs blaster créent beaucoup de lumières clignotantes.

C’est justement à cause de cela, principalement, que Star Wars 9 pourrait provoquer des crises d’épilepsie. Pourtant, ces combats ont toujours étaient présents dans les autres volets. Mais il semblerait que dans celui-ci, ils le seraient encore plus à en croire CNN. De quoi ravir, malgré tout, les adeptes.

Nous espérons donc que les personnes qui présentent un risque, ne vont justement pas le prendre en allant voir Star Wars 9. Reste maintenant à savoir si les salles de cinéma peuvent trouver une solution pour réduire ces « lumières clignotantes ». Histoire qu’elles se fassent ressentir de façon moins intenses et que personne soit mis en danger.