fbpx
Culture
Partager sur

Split: une pétition demande le retrait du film de la plateforme Netflix !

Split: une pétition demande le retrait du film de la plateforme Netflix !

Une pétition circule sur la Toile. Elle demande alors le retrait du film Split sur la plateforme Netflix !

Le film Split a eu beaucoup de succès. Mais il a aussi été critiqué. Une pétition demande donc le retrait du film de la plateforme Netflix ! MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Voilà trois ans que le film Split de M. Night Shyamalan a fait sa grande apparition sur le grand écran. Il aborde alors le sujet des troubles dissociatifs de l’identité.

En effet, le personnage principal n’est autre que Kevin (James McAvoy). Un jeune homme qui vit alors avec 24 personnalités qui peuvent être très violentes.

Seulement voilà, d’après plusieurs individus, il les aborde mal. Et pire encore ! Split véhiculerait même une fausse image.

Et pour cause ! Le film associe alors la schizophrénie à des personnes qui ont des troubles dissociatifs de l’identité.

Depuis qu’il est disponible sur Netflix, il fait donc polémique. Figurez-vous qu’une pétition a même été lancée le 22 juin dernier.

Split: une pétition demande le retrait du film de la plateforme Netflix !
Split: une pétition demande le retrait du film de la plateforme Netflix !

Split : Une réalité tronquée

C’est donc l’association américaine Kairos Collaborative qui a demandé que Split soit retiré de la plateforme Netflix ! Selon eux, le long-métrage n’est pas « représentatif de ce qu’est le trouble dissociatif de l’identité”.

La pétition écrite est donc la suivante : « Le film représente ce trouble de façon inexacte et ce de plusieurs façons : il exagère la rareté de ce trouble. Il insinue donc que ceux qui en sont atteints sont capables d’une métamorphose physique et totale. »

« Et surtout, il met en lumière le stigmate véhiculé par Hollywood. Introduit par des films comme Psychose. Selon lequel les personnes souffrant de TID ont plus de risques d’être violentes. »

« Ou donc de porter atteinte aux autres. De ce fait, ceux qui souffrent de ce trouble, ou de toute autre maladie psychique, sont donc plus susceptibles d’être des victimes”.

Chose inadmissible pour les internautes… Qui partagent donc ce message sur Twitter. Avec le hashtag  suivant : #GetSplitOffNetflix.