fbpx
Culture
Partager sur

Sonic le film: un naufrage assuré pour l’adaptation au cinéma ?

Partager
Partager sur Facebook

On espère que Sonic sait nager, car le hérisson pourrait bien faire plouf en passant des jeux vidéo au cinéma… L'adaptation est ratée !

C’est sans aucun doute le hérisson de le plus célèbre de l’univers vidéoludique. Voire même de toute la pop culture ! En même temps, qui n’a jamais joué à un Sonic ? Ambassadeur de choix de la maison Sega, le petit hérisson bleu qui court plus vite que Usain Bolt n’a su se contenter des consoles de jeux. Bandes dessinées, séries d’animation… Et bientôt les salles obscures.

Alors oui, on sait, le héros a déjà fait un petit clin au générique du très appréciable Les Mondes de Ralph. Mais là, nous parlons carrément d’un film tout à sa gloire ! En effet, débarquera le 5 février 2020 le film Sonic the Hedgehog. Mais s’agit-il là du plus beau des cadeaux pour les gameurs fan de la saga ? Ou d’une pénitence, comme une vengeance orchestrée par leurs rivaux férus de Mario et Nintendo ? Début de réponse…

Sonic le film, une patate chaude

C’est que parmi les fans de Sonic, le doute subsiste. Et le projet ne laisserait alors rien présager de bon. Il faut dire que ses origines sont houleuses. D’abord abordé en 2014, le film reste dans les cartons poussiéreux de Sony Pictures Entertainment et Marza Animation Planet. Les deux années qui suivent demeurent silencieuses, comme si plus personne ne désirait réceptionner la patate chaude ! Le projet sera finalement récupéré en 2017 par la puissante Paramount. Et d’aucuns le savent : quand un plan change de stratège en cours de route, ça ne sent pas très bon…

Sonic: Jim Carey peut-il inverser la tendance ?

Concernant l’équipe, on a déjà quelques informations qui permettent pourtant d’avoir espoir. Le réalisateur Tim Miller, plus connu pour son insolent Deadpool, sera en charge des effets spéciaux. Pour mémoire, le long-métrage sera partagé entre performance capture et performances en chair et en os. Sans doute pour surfer sur la tendance des animés désormais en « live action » (coucou tous les Disney qui ressortent). Plus fort encore, pour camper la célèbre némésis de Sonic, le docteur Robotnik, Jim Carey a été enrôlé.

Or, les cinéphiles ne peuvent que le confirmer. Le talentueux comédien est capable à lui de faire passer n’importe quel nanar au rang de chef d’œuvre ! Après tout, qui aurait parié sur Le Grinch ou The Mask ? Pour lui donner la réplique, James Marsden (le cowboy Teddy de Westworld) a été annoncé. Plutôt prometteur ! Toutefois, c’est un certain Jeff Fowler qui sera derrière la caméra. Il s’agit là de sa première réalisation – et pas des moindres ! On espère que l’homme aura les épaules assez larges pour amener sa mission à bien… on lui souhaite en tout cas bien du courage, tant ce dépucelage n’aura rien d’une sinécure.

Autre détail (qui n’en est pas un) et qui nous tracasse : la bouille de Sonic. Une image a fuité début mars, et ne laisse présager rien de bien alléchant. Poils bleus finis à la truelle, regard diabolique, sourire de sadique, corps disproportionné… pas de doute, si ce Sonic est bien celui du film, il va surtout terroriser les gosses !

Sonic: Adapter un jeu vidéo en film, une vraie torture

Enfin, le temps l’a prouvé. Comme il compliqué d’adapter un jeu vidéo en long-métrage ! Il y a bien quelques rescapés, comme Dofus, vraiment pas mauvais. Ou le tout premier Resident Evil, franchement divertissant – avant que la saga ne parte totalement en cacahuète. Hélas, les mauvais exemplaires à ne surtout pas suivre sont légion. Prince of Persia était des plus décevants. Assassin’s Creed est une véritable bérézina, malgré son potentiel monstre et un casting qui pique la curiosité. Et que dire des films plus anciens comme Street Fighter (avec ce cher Jean-Claude Van Damme) ou, fleuron du genre, Super Mario Bros. ?

Des nanars dont on rit de bon cœur aujourd’hui. Mais qui avaient tout de même la prétention de ressembler à de « vrais » films. C’est évidemment loupé. Et si on cite ces deux derniers films aujourd’hui, c’est uniquement pour gentiment se moquer. Tiens, à noter ! Un come-back de Mario dans nos salles obscures est également dans les turbines… pour le meilleur ou encore pour le pire ?

Sonic: Quid du scénario ?

Il faut dire que Super Mario Bros, comme Street Fighter d’ailleurs, souffraient d’un manque de matière première. Bah ouais, qu’on se le dise : le jeu de combat ou les aventures du plombier moustachu n’ont jamais brillé pour leur scénario. Dès lors, réaliser un film autour de leur univers avait tout de la balle tirée dans le pied pour un cinéaste. Sonic risque de souffrir du même souci, le hérisson bleu n’étant pas le héros de récits homériques.

Dans tous les cas, il est encore un peu trop tôt pour s’angoisser. Attendons au moins qu’une bande-annonce soit lâchée (et comptez sur nous pour la décortiquer). Et qui sait, peut-être avons-nous tort de nous inquiéter ? Promis, même si l’auteure de ces lignes n’a jamais joué au jeu original sur Megadrive, elle n’espère que cela…se tromper !

Mélissa Chevreuil