Culture
Partager sur

Skyscraper: Dwayne Johnson se confie sur la difficulté des explosions et cascades du film!

Partage
Partager sur Facebook

Alors que le film Skyscraper avec Dwayne Johnson vient de sortir dans les salles, The Rock se confie sur les challenges !

Alors que le film Skyscraper avec Dwayne Johnson vient de sortir dans les salles, The Rock se confie sur les challenges !

Réaliser un film d’action n’est pas toujours simple, même pour The Rock. En effet, Dwayne Johnson se confie sur les challenges du film « Skyscraper » comme les explosions et les cascades. MCE vous explique tout.

Dwayne Johnson se confie sur Skyscraper

Même si Dwayne Johnson est connu pour sa force, il peut se retrouver dans des situations complexes quand il s’agit de tourner des scènes d’action. En effet, pour son film Skyscraper, l’acteur devait relever des challenges. Il se confie d’ailleurs en interview avec Melty. La rédaction lui pose la question : « Quel a été ton plus gros challenge sur ce tournage ? »

Alors que répond l’acteur? Il déclare en riant : « Mon plus gros challenge sur ce film était de faire du bon travail, d’écouter ce que le réalisateur me disait, même si au final je n’en faisais qu’à ma tête ! » Il se reprend sérieusement : « Non, en fait c’était de jouer un amputé et de le faire de la façon la plus authentique et respectueuse possible. J’ai passé beaucoup de temps avec Jeff Glasbrenner, qui est la première personne amputée à avoir escaladé l’Everest et qui a depuis gagné de nombreuses médailles. »

Les cascades et explosions étaient difficiles

Dwayne Johnson ne termine pas là. En effet, il finit sa réponse pour Melty en parlant de détails des scènes d’action. Il ajoute donc : « Je voulais être le plus crédible possible parce que les explosions, les cascades et les scènes d’action c’est très cool, mais il fallait aussi que je maitrise les challenges de mon personnage ! » En effet, cela paraît compliqué à réaliser.

De plus, The Rock semble très heureux de ce film. Il déclare : « Ce que j’ai aimé dans Skyscraper, c’est le fait de jouer dans un gros blockbuster d’été, un original, il ne s’agit pas d’une suite de franchise et aussi, le scénario s’inspire de films qu’on adore comme Die Hard, la Tour Infernale, Le Fugitif… Donc ce sont tous ces éléments qui m’ont vraiment plu ! »