fbpx
Culture
Partager sur

Sex Education saison 2: George Robinson s’exprime sur le handicap au cinéma !

Sex Education saison 2: George Robinson s'exprime sur le handicap au cinéma !

Dans la saison 2 de Sex Education, l'un des nouveaux personnages est handicapé. George Robinson se confie sur son handicap !

Depuis ce vendredi, la saison 2 de Sex Education est disponible. Un nouvel arrivant a fait son apparition : George Robinson dans la peau d’Isaac, le nouveau voisin de Maeve (Emma Mackey). L’acteur s’est exprimé sur le handicap dans les productions. MCE TV vous en dit plus !

Que Netflix ait contacté l’acteur de 22 ans l’a étonné et touché que Netflix l’ai contacté ! En effet, le handicap dans les séries ne montre pas souvent la réalité. Le problème dans les production où il y a des personnages avec un handicap serait le peu de réalisme selon l’acteur de Sex Education ! Mais dans certaine série comme Breaking Bad, le handicap est sincère : Walter White Jr (RJ Mitte) a un handicap réel.

George Robinson est handicapé dans la série mais aussi dans la vie. Il s’agit d’un vrai combat pour certains acteurs handicapés. L’acteur se confie à Teen Vogue : « Il y a eu des productions dans lesquels des personnages en fauteuil roulant n’étaient pas joués par des personnes en fauteuil roulant. »

L’accident qui a bouleversé la vie de George Robinson !

Le jeune acteur n’a pas toujours été en fauteuil. Alors qu’il avait 17 ans, George Robinson a eu un accident ! C’est en se jetant dans une mêlée lors d’un match de rugby en Afrique du Sud que l’acteur s’est brisée le cou entre les vertèbres C4 et C5. Pour cette raison, il ne peut plus bouger ses jambes, ses bras et ses mains.

À la suite de nombreux soins, il s’est remis à la comédie. En effet, George Robinson jouait avant l’accident et cela le passionnait ! « C’était déjà une joie pour moi avant et je ne voulais pas perdre ça. C’était une partie de moi que je ne voulais pas perdre. Donc je me suis dit ‘Prends sur toi George. C’est le nouveau toi. Soit bien dans ta peau’. Je me suis jeté dedans« explique-t-il.