fbpx
Culture
Partager sur

Sense8: Daryl Hannah parle « d’unir les Hommes » grâce à la série!

Sense8: Daryl Hannah parle "d'unir les Hommes" grâce à la série!

Nous l'avions vu dans Kill Bill mais aussi dans le cultissime Blade Runner, Daryl Hannah revient avec Sense8 dans un rôle des plus énigmatique!

Daryl Hannah n’est pas connue pour avoir incarné de grands rôles au cinéma. Mis à part celui de Elle Driver, sifflotant cet air qui reste dans la tête le long d’un couloir d’hôpital dans Kill Bill en 2003, les rôles de Daryl Hannah étaient plutôt méconnus. Vient alors l’opportunité des Wachowski et de leur Sense8.

Sense8: Engagée au possible?

Sérierama, le blog des séries TV par Pierre Langlais, a eut la chance de rencontrer Daryl Hannah elle-même afin qu’elle puisse lui livrer ses impressions sur son rôle et, plus largement, sur les messages que Sense8 pourrait vouloir faire passer:

« Sérierama: Comme souvent chez les Wachowski, il est difficile de définir exactement de quoi parle Sense8. Pouvez-vous nous y aider ?

Daryl Hannah: Tout ce que je peux vous dire, c’est l’effet que cela a produit sur moi quand je l’ai regardée. J’ai vu une œuvre qui tente d’abattre les frontières entre les êtres humains, de dépasser ce qui nous divise, comme nos orientations sexuelles, pour nous imaginer ne faisant plus qu’un. Les Wachowski veulent nous déstabiliser, nous faire voir des choses inhabituelles pour dire que toutes nos différences sont les bienvenues. »

Une série utopique?

Sense8 pourrait faire penser que les Wachowski ont une vision du monde bien à eux, et qu’ils tentent de la transmettre aux spectateurs en liant message profond et divertissement.

« Sérierama: C’est une série militante ?

Daryl Hannah: Elle défend certainement une vision de la société, mais ce n’est pas son sujet principal. Il y a par exemple un personnage transgenre, une jeune femme qui, on l’apprend dans le deuxième épisode, a changé de sexe. Après quelques scènes sur la réaction de sa famille, il n’en est plus jamais question ! C’est d’abord une hackeuse, une jeune femme, avant d’être une transsexuelle. Sense8 ne milite pas, mais elle s’engage en définissant ses personnages par leur humanité, leur sensibilité, pas avec des étiquettes réductrices.

Sérierama: Si ce n’est pas une série militante, c’est une série utopique ?

Daryl Hannah: C’est la vision des Wachowski, leurs espoirs pour l’avenir de l’humanité. On se moque souvent des utopies, on les regarde comme des petites choses amusantes, mais il n’y a rien de mal à avoir des rêves et à espérer le meilleur pour notre monde… »

source: Télérama / Sérierama- Pierre Langlais
crédit photo: Netflix / D.R.