fbpx
Culture
Partager sur

Plus belle la vie: Laetitia a t-elle vraiment tué Alex ?

Dans les prochains épisodes de Plus Belle La Vie, Kevin commettra l'irréparable pour protéger sa mère soupçonnée du meurtre d'Alex.

Quand on aime, on ne compte pas. On est souvent prêt à tout, quitte à prendre des risques dans son travail. Dans Plus Belle La Vie, Kévin pourrait décrocher la lune pour sa mère.

Alors quand Laetitia Bellesta ne sait comment se sortir d’un pétrin, son fils policier se mêle toujours de ses affaires pour lui sauver la mise.

Même quand la femme de ménage de l’hôtel emblématique de Plus Belle La Vie ne le réclame pas. En effet, la mère de famille se retrouve soupçonnée dans l’affaire Alex Melmont.

Et pour cause, la maman de Kévin (Théo Bertrandne voulait pas avouer aux policiers, les collègues de son fils, qu’elle voyait un psychologue depuis la mort de son mari.

Ainsi, cette dernière prétendait simplement avoir eu « deux – trois séances gratuites » en compensation des heures de ménage qu’elle lui accordait.

Toutefois, Alex Melmont filmait ses patients à son insu. Les forces de l’ordre savent désormais qu’elle leur a menti. Un mensonge qui commence à faire douter son propre enfant.

Plus belle la vie- Laetitia a t-elle vraiment tué Alex 640

Plus Belle La Vie : Kevin commet l’irréparable

Alors, le jeune policier de Plus Belle La Vie s’inquiète. Sa mère pourrait-elle vraiment avoir tué le psychologue Alex Melmont ?

Toutefois, ce dernier ne perd pas son temps à trouver une réponse. Pour lui, cela l’est égal. L’important est de la sauver et l’empêcher d’être enfermée derrière les barreaux.

Donc, Kevin va jusqu’à commettre l’irréparable pour la protéger. Mais en discutant avec sa maman, rentrée plus tôt du travail, il se rend compte de son énorme bêtise

« Tu vas être soulagée, commence le fils, fier de son acte de bravoure. L’enquête sur la mort de Melmont, ça flèche sur Patrick Nebout. »

Mais la femme de ménage de Plus Belle La Vie ne comprend pas ses propos. « Pourquoi je serais soulagée ? » demande-t-elle.

Après une seconde de réflexion, celle-ci l’interroge. « Tu crois que je l’ai tué ? » Une question qui rend Kevin très nerveux. « Je n’en sais rien. Tu fais que de me poser des questions. T’es trop bizarre.« 

En effet angoissé, le jeune homme pâlit. « Je suis trop c*n. J’ai cru que tu étais en danger. Je voulais te protéger. C’est grave. J’ai cru que c’était toi. Maintenant, c’est le père d’Emilie qui est accusé. Et c’est de ma faute ! »