fbpx
Culture
Partager sur

Plus belle la vie: Fabienne Carat se confie sur son départ !

Plus belle la vie- Fabienne Carat se confie sur son départ 1000

Après quinze ans de bons et loyaux services dans Plus Belle La Vie, Fabienne Carat a quitté la série. Regrette-elle ?

L’actrice Fabienne Carat a quitté la série Plus Belle La Vie, dans laquelle elle jouait depuis plus de quinze ans. A-t-elle des regrets ? MCE vous explique tout.

Serait-ce un petit pincement au cœur pour l’actrice Fabienne Carat ? Ce vendredi 8 janvier, elle a en effet quitté la série Plus Belle La Vie.

Depuis plus de quinze ans, la jolie brune prêtait ses traits à Samia Nasri. Ainsi, il faut croire que la co-star de Stéphane Hénon (Jean-Paul Boher) pourrait d’ores et déjà regretter.

Alors, dans un entretien accordé à nos confrères de Télé-Loisirs, la comédienne s’est laissée aller à quelque confidences. 

Son départ ? Elle l’a vécu avec beaucoup « de douceur, de prévenance, de respect, d’amour et d’émotion ». 

Toutefois, celle qui a si longtemps incarné Plus Belle La Vie refuse de rétropédaler. Elle s’en est allée, et ce n’est pas pour rien.

En effet, Fabienne Carat peut se targuer d’avoir un beau projet en tête. C’est-à-dire… « la musique ». « J’écris et j’enregistre beaucoup de chansons en ce moment. »

Plus belle la vie- Fabienne Carat se confie sur son départ 1400

Plus Belle La Vie : Quels sont ses projets ?

Néanmoins, l’ancienne actrice de Plus Belle La Vie n’a « pas d’autres projets ». D’ailleurs, c’est qui inquiète beaucoup son entourage.

« Tout le monde me dit : ‘Tu t’en vas pour quelque chose ?’ Mais non, je m’en vais pour rien ! Je m’en vais pour moi, juste pour moi. J’ai envie de reprendre des risques, de repartir à zéro. »

Une chose est sûre, Fabienne Carat n’oubliera jamais son personnage de Plus Belle La Vie. Bien qu’elles ne se ressemblaient pas !

« Même si on n’a pas les mêmes gouts et les mêmes motivations, a déclaré la comédienne, on a la même énergie et la même force. »

D’autant qu’elle est très fière de comment Samia Nasri a évolué. Elle est « un exemple de la non fatalité. Le milieu dans lequel on a grandi n’est pas une fin en soi. »