fbpx
Culture
Partager sur

Peaky Blinders: la prison du gang peut être visitée !

Peaky Blinders: la prison du gang peut être visitée !

Les fans de Peaky Blinders ont de quoi se réjouir, la prison de Birmingham, Steelhouse Lane, sera bientôt ouverte au public pour être visitée.

Oyez, Oyez, approchez pour la bonne nouvelle de la journée ! Si vous êtes un fan de la série Peaky Blinders sachez qu’il est désormais possible de visiter la prison du gang ! MCE TV vous dit tout !

La dernière saison de la série Netflix fait un tabac depuis le mois d’octobre dernier. D’ailleurs, nombreux sont les fans à suivre les aventures de Tommy Shelby et sa famille ! Bientôt, le tournage de la saison 6 débutera et nous avons entendu dire qu’un jeu vidéo serait en préparation. Mais ce n’est pas tout ! Une première session du festival Peaky Blinders avait lieu en septembre dernier ! Et cette fois, c’est grâce à une visite guidée que nous allons pouvoir marcher sur les traces des Shelby !

En effet, la saga s’inspire d’une histoire vraie. Le gang de la série Peaky Blinders s’inspire donc lui aussi d’une vraie famille. C’est donc tout naturellement que la ville anglaise de Birmingham a décidé d’exploiter le filon. Pour ce faire, ils ont ainsi décrété que la prison de Steelhouse Lane ouvrirait ses portes au public.

La prison de Peaky Blinders deviendra un musée

Il s’agit alors de la prison où les membres du gang ont été emprisonnés vers la fin du XIXe siècle. Fermée en 2016, le centre pénitentiaire avait été transformé en musée de la police ! Une sacrée ironie pour un lieu qui a enfermé de nombreux criminels ! Mais la décision d’ouvrir ses portes aux visites n’est pas tout à fait positive. En effet, les habitants de Birmingham tiennent à clarifier une chose ! Harry Fowler, Ernest Bayles ou encore Stephen McHickie étaient des gangsters…

Les Peaky Blinders ont d’ailleurs effrayé les Brummies pendant des années ! Et si la série vous fait aimer les personnages, en réalité, ces derniers étaient plutôt bourrus. Une nouvelle qui ne va surement pas vous faire changer d’avis sur le génial Thomas et sa clique. Au contraire…