fbpx
Culture
Partager sur

Netflix s’arrange avec le temple satanique pour la diffusion de Sabrina

Netflix s'arrange avec le temple satanique pour la diffusion de Sabrina

Il arrive des choses surprenantes parfois, en effet, le temple satanique a attaqué Netflix car leur idole sacrée apparaît dans la série Sabrina !

Il y a quelques temps le temple satanique reprochait à Netflix d’avoir copié un objet qui leur est cher. En effet il s’agit de leur divinité dans la série « Les Nouvelles Aventures de Sabrina ». Depuis ils ont l’air d’avoir trouvé un arrangement..

Netflix : En pleine négociation

On ne pensait pas que cela arriverai un jour, et même lorsqu’on le dit ça paraît surprenant. Netflix est en négociation avec le temple satanique. Car au lancement de la série « Les Nouvelles Aventures de Sabrina » le co fondateur du temple satanique avait déjà reproché la similarité de la statue présente dans la série.

Eux l’appelle « Baphomet », et en effet cette statut est presque identique à celle présente dans la série. Le pire c’est qu’elle apparaît énormément de fois dans la série, car elle occupe un emplacement plutôt stratégique.

Elle se trouve dans le hall d’entrée de l’école de sorcellerie où se trouve Sabrina. Donc les fans de la série l’ont forcément vu et n’ont pas pu le rater. La statue est un genre de chèvre sur un corps d’homme, avec des ailes. Elle est directement associée aux satanistes.

Netflix : De l’argent en jeux

Ainsi le temple aurait demandé près de 50 millions de dollars à la plateforme. Pour la raison suivante : Ils se serait appropriée leur idole sans même une autorisation de la part du temple.

“Avoir son icone principale associée au sacrifice humain et à un culte malfaisant et patriarcal ne constitue pas franchement une représentation souhaitable », a déclaré Lucien Greaves le co fondateur de l’église sur son compte Twitter.

Toutefois, la décoratrice de la série a expliqué qu’il s’agissait d’une coïncidence. Donc ce n’était pas inspiré ni voulu au final.

Donc après de longues négociations les deux partis semblent avoir trouvé un accord annonce un communiqué de presse Netflix : ils devront désormais mentionner dans le générique des épisodes déjà tournés les éléments copiés sur la statue originale