fbpx
Culture
Partager sur

Netflix: un réel fait divers se cache derrière la série Baby !

Netflix: un réel fait divers se cache derrière la série Baby !
Partager
Partager sur Facebook

"Baby" est une série tiré d'un fait divers réel survenu à Rome en 2013. Voici la véritable histoire derrière la série italienne Netflix.

« Baby » est une série tiré d’un fait divers réel survenu à Rome en 2013. Voici la véritable histoire derrière la série italienne Netflix. MCE vous raconte tous sur la vraie histoire… Accrochez-vous bien.

Baby: une série qui cartonne

Après le carton Elite. Netflix continue d’investir le monde du teen drama à l’échelle internationale avec Baby. Une série italienne en 6 épisodes dont le point de départ rappel Gossip Girl. Elle est en réalité inspirée d’un fait divers survenu en 2013 à Rome et surnommé le scandale « Baby Squillo » (les prostituées bébés »).

En effet, cette année-là, deux jeunes filles de 14 et 15 ans amies depuis l’école primaire et utilisant les faux noms d’Angela et d’Agnese tombent au coeur d’un réseau de prostitution après avoir répondu à une annonce sur Google. Elles cherchent à se faire de l’argent facilement et rapidement. Leurs deux maques, Mirko et un militaire nommé Nunzio, leur louent un appartement comprenant deux chambres pour qu’elles puissent rencontrer des clients après le lycée. Les deux amies se font environ 500 euros par jour, une partie leur étant évidemment reversée. Elles commencent alors à dépenser sans compter, dans les vêtements de designer, le maquillage et les téléphones portables, éveillant les soupçons de leurs mères respectives.

Une affaire qui a secoué l’Italie

La mère d’Angela a ainsi appelé la police, tandis que celle d’Agnese a encouragé sa fille et a même fixé elle-même un prix de 300 euros par passe. Par la suite, on apprend que des membres du gouvernement italien sont impliqués dans ce réseau. Même si la prostitution est légale en Italie, celle des mineures de moins de 18 ans est interdite. Et selon les enquêteurs, les clients savaient parfaitement qu’elles l’étaient.

Le client le plus célèbre n’était autre que l’officier de police Mauro Floriani, marié à Alessandra Mussolini, la petite fille du faciste Benito Mussolini. Il a avoué avoir eu des relations avec l’une des deux jeunes filles. Mais a déclaré ignorer son âge au moment des faits. Il a ainsi été condamné à une amende de 1200 euros et un an de prison. Un an plus, tôt, Silvio Berlusconi était condamné pour des faits similaires.

Que pensez-vous de la série Baby ?