fbpx
Culture
Partager sur

Netflix: quand devient-on totalement accro à une série ?

Netflix: quand devient-on totalement accro à une série ?

Nous sommes nombreux à binge-watcher l'une des nombreuses séries du catalogue Netflix. Mais à partir de quand sommes-nous vraiment accros ?

On vous a déjà dit que vous étiez accro aux nombreux programmes de Netflix ? À partir de quel moment peut-on vraiment dire qu’on est addict à une série ? MCE TV vous dit tout de A à Z.

« Netflix and chill », ça n’est plus un adage, mais bien une institution ! Il faut dire que le catalogue de la plateforme de SVoD fourmille de séries plus addictives les unes que les autres.

Au point où l’on se demande si nous sommes vraiment accro à certains de ses shows. Et surtout, à quel moment une série parvient à nous captive autant.

En 2015, Netflix a donc réalisé une petite étude pour répondre à cette question. Pour ce faire, la plateforme a examiné les habitudes de streaming des streamers dans 16 pays différents, dont la France.

Le géant du SVoD a centré son étude sur les premières saisons de nos séries préférées. Comme How I met your mother ou bien encore Scandal, Gossip Girl ou Breaking Bad.

Cette étude signée Netflix a alors mis en lumière un épisode particulier dans chacune de ces saisons. Il s’agit de l’épisode hameçon, celui qui va déclencher notre addiction pour la série.

"Netflix:

Netflix: à chaque série, son épisode « hameçon » pour vous appâter

Ainsi, pour la célèbre série Netflix « Sense 8 », il s’agit de l’épisode 3. Quant à Orange is the New Black, les fans sont également captivés dès le 3e épisode, au point de ne plus s’arrêter.

Pour Breaking Bad, dont Netflix a dévoilé un film sequel, ça sera l’épisode 2. Suits, la série d’avocats qui met en scène Meghan Markle rencontre aussi ses adeptes dès l’épisode 2.

On le voit donc, à chaque série son épisode « hameçon », qui va vous appâter. On réalise qu’il s’agit souvent du 2e, du 3e voire parfois du 4e épisode de la série en question, comme pour Pretty Little Liars et Better Caul Saul pour ne citer qu’elles.