fbpx
Culture
Partager sur

Netflix: la plateforme inaccessible en Europe à cause du coronavirus !

Partager sur Facebook

Il semble que le coronavirus soit à l'origine de plusieurs pannes chez Netflix. En effet, la plateforme affiche beaucoup de pannes en Europe.

Tudum ! On dirait bien que le coronavirus est responsable de plusieurs de pannes à déplorer sur Netflix. En effet, aux États-Unis comme en Europe, la plateforme est victime d’affluence. La faute au confinement. MCE TV vous dit tout de A à Z.

Ce 25 mars marque un pic pour Netflix, en cette période de pandémie. Eh oui, la plateforme affichait indisponible.

Alors que le confinement concerne près de 2 milliards de la population, le géant du SVoD a donc dû faire face à des pannes intempestives. Et ce, dans plusieurs pays.

En effet, nombreuses sont les personnes qui se connectent à Netflix pour occuper leurs journées. Il faut même dire que c’est devenu l’activité phare.

Eh oui, aux alentours de 17h, Netflix enchaînait les pannes, au grand dam de plusieurs millions de foyers.

Le site DownDetector rapporte même des pannes multipliées par 40 ! De quoi affoler la Toile, avide de séries et de films.

Dans plus de 40% des cas, il s’agissait d’un problème de connexion au réseau de Netflix. Près de 30% déploraient aussi un flux interrompu.

"<yoastmark

Netflix: une panne frappe l’Europe et les États-Unis

Quant aux 20% restants, le site Netflix leur était tout simplement inaccessible. Notons d’ailleurs que ces problèmes touchaient surtout l’Europe, nous y compris.

Cela étant, après 18h, le problème s’est amplifié aux États-Unis. Quant aux Européens, la plupart ont pu retrouver leur bon vieux Netflix… Ouf !

Il faut dire que le réseau est fortement sollicité en cette période de coronavirus. Surtout dans les pays concernés par la quarantaine.

« Certains de nos membres aux États-Unis et en Europe n’ont pas pu utiliser […] notre site Web », rapporte alors le géant. À savoir, la France, une partie de l’Italie, mais aussi le Royaume-Uni.

Ce dernier assure que depuis, « le problème est résolu« . C’est du moins ce qu’indique le communiqué de la firme, qui se dit « désolée pour la gêne occasionnée ».