fbpx
Culture
Partager sur

Netflix: 17 milliards de dollars de dépense pour les programmes !

Pour la nouvelle année, Netflix met les bouchées doubles. La plateforme envisage de dépenser pas moins de 17 milliards de dollars.

Non, vous ne rêvez pas. Netflix compte bien dépenser plus de 17 milliards de dollars cette année. MCE TV vous dit tout !

Netflix est apparue comme une vraie révélation sur le marché de l’audiovisuel. Ainsi, la plateforme de stream propose un catalogue toujours plus long de films et séries. Avec des offres tarifaires défiants toute concurrence, il n’a donc pas fallu longtemps à l’entreprise pour s’envoler. N’en déplaise à la télévision, Netflix, c’est le futur. De fait, à l’ère du digital, ses développeurs ont su nous séduire.

Cependant, il n’aura pas fallu attendre très longtemps pour voir de nouvelles plateformes émerger. Entre Amazon, Disney, Apple, HBO et Hulu, la bataille du streaming est rude. De plus, NBC a annoncé le lancement de son propre service. Peacock arrivera très sous peu.

Netflix envisage de dépenser 17 milliards de dollars cette année.

Afin de rester le leader du marché, Netflix veut frapper un gros coup. La plateforme devrait dépenser pas moins de 17,3 milliards de dollars cette année. C’est ce qu’affirme la banque d’investissement BMO Capital Markets. Pour rappel, elle en a déboursé 2 milliards de moins en 2019. De plus, aussi selon la même source, Netflix compte donc atteindre les 26 milliards de budget d’ici 2028.

Ce qui fait la force du service Netflix, ce sont les contenus originaux qu’il propose. L’an dernier, la boite en a produit pas moins de 800 heures. D’ailleurs, The Irishman et Marriage Story sont nommés aux Oscars 2020. De fait, la grande majorité de cette somme folle sera dédié à la conception de contenus originaux. Du côté de la concurrence, les chiffres sont beaucoup moins colossaux. HBO Max et Peacock envisagent un budget de 2 milliards de dollars pour la production de contenus originaux. Disney + n’en consacrera que la moitié.

Pour ce qui est du Netflix and Chill, on ne risque pas d’en manquer cette année.