Culture
Partager sur

Nekfeu: 100 000 spectateurs en une séance pour « Les Etoiles vagabondes » !

Partager
Partager sur Facebook

Nekfeu bat un nouveau record. Son documentaire est premier du box-office, un exploit pour l'artiste ! Il a tenu à remercier ses fans.

Nekfeu et bel et bien de retour. En effet, l’artiste de 29 ans, a fait le buzz avec la sortie de son troisième album. Pour l’occasion, il a fait les choses en grand. Et le 6 juin dernier, il a sorti un documentaire « Les Etoiles vagabondes » dans 186 cinémas en France, Belgique, Suisse, Maroc et Canada un documentaire. Il s’est hissé à la tête du box-office, un exploit pour un film de ce genre. Il a réussi à s’imposer face à la concurrence. Aussi, il a été vu par plus de 100 000 personnes ! Un exploit pour l’artiste.

Voir cette publication sur Instagram

Fierté.. @syrineboulanouar @reeko.uh @diabityler

Une publication partagée par Nekfeu (@neklefeu) le

En outre, l’interprète du titre à succès « On Verra Bien », a tenu à remercier ses fans sur les réseaux sociaux. Aussi, le documentaire réalisé par Syrine Boulanouar suit Nekfeu dans l’élaboration de son nouvel album tant attendu. Et rien a été facile.

Néanmoins, on apprend que son troisième opus présente 18 morceaux dont plusieurs duos avec Damso, Vanessa Paradis, ou encore, Nemir. Il risque de cartonner cet été !

Nekfeu et la dépression

Nekfeu se confie comme jamais dans ce documentaire. Tout d’abord, il n’hésite pas à parler de son combat contre la dépression.

« Aujourd’hui j’ai joué devant 80.000 personnes, et je ne me suis jamais senti aussi seul », dit-il après un concert de 2017 aux Vieilles Charrues.»

Puis pour se ressourcer, il a décidé de fuir Paris. Il a sillonné le monde, Tokyo, la Grèce, Los Angeles et La Nouvelle-Orléans.

Il le dit dans un de ses titres :

« Y a tellement pire en ce bas-monde / Des malheurs, y en a plein, des coups j’en ai pris mais j’suis pas mort / Il faut qu’j’arrête de me plaindre, faut prendre sa chance, on est des hommes / Intransigeant avec moi-même et tolérant avec les autres.»

En conclusion, le chanteur ajoute une nouvelle corde à son arc.