fbpx
Culture
Partager sur

Le Diable, tout le temps (Robert Pattinson): que signifie la fin du film ?

Le Diable, tout le temps (Robert Pattinson): que signifie la fin du film ?

Nos confrères d’Allociné viennent d’émettre une hypothèse sur la fin du film avec Robert Pattinson et Tom Holland, Le Diable, tout le temps

Depuis le 16 septembre, un long-métrage regroupant de nombreux acteurs en vogue du moment est proposé par Netflix: Le Diable, tout le temps. Un film dans lequel nous pouvons retrouver Tom Holland dans le rôle principal, mais aussi Robert Pattinson, ayant un rôle en lien avec celui qui joue Spider-Man.

D’ailleurs, en parlant de Marvel, saviez-vous qu’un autre « super-héros » du MCU aurait pu avoir sa place dans le film ? Il s’agit de Chris Evans. Notre Captain America préféré.

Si vous avez déjà vu Le Diable, vous savez qu’un troisième acteur phare du MCU se trouve dans le projet. Il s’agit de Sébastien Stan, jouant Bucky dans les Marvel, qui tient, cette fois-ci, le rôle qu’aurait dû avoir Chris Evans.

Hormis le fait que plusieurs acteurs, et Avengers, se trouvent présent dans le projet, de quoi parle ce dernier. Voici un synopsis résumant ce que vous pouvez y trouver: « Knockemstiff, Ohio. Face à sa femme mourante, un homme désespéré, Willard Russell, tente le tout pour le tout. Il se tourne vers la religion. Ses prières vont petit à petit s’apparenter à des sacrifices dont Arvin, le fils du couple, pourrait être l’offrande ultime… »

Arvin étant joué par Tom Holland dans Le Diable, celui-ci va finalement « prendre le rôle » de son père en tuant et violentant de nombreuses personnes.

Le Diable, tout le temps (Robert Pattinson): que signifie la fin du film ?
Le Diable, tout le temps (Robert Pattinson): que signifie la fin du film ?

La fin du Diable, tout le temps, avec Tom Holland et Robert Pattinson

Pour ce qui suit, si vous n’avez pas vu le film, nous vous conseillons de cesser votre lecture à ce niveau. Etant donné que nous allons aborder la fin. Car oui, après un déferlement de violence et de meurtre, Arvin parvient finalement à « trouver » la foi et s’apaiser.

A la fin du Diable, Tom Holland demande à un auto-stoppeur de s’arrêter pour le conduire loin de chez lui. Allociné, faisant savoir au sujet de cette scène: « le hippie qui l’a pris dans sa voiture. Cet homme ressemble très fortement à Charles Manson. Le célèbre tueur en série lui-même obsédé par… le diable. L’homme conduit d’ailleurs le même van Wolkswagen que possédait Charles Manson ».

Le média, ajoutant aussi: « Le destin d’Arvin, qui se pense chanceux qu’on le conduise, devient subitement incertain. Alors qu’il a besoin de dormir et son sommeil sonne alors comme un terrible aveu de mort. »

Vous l’aurez donc compris, la fin du Diable, tout le temps, s’avère bien moins heureuse que ce que nous pouvions penser…