fbpx
Culture
Partager sur

La Casa De Papel saison 3: Du spectacle et de nombreuses supercheries

La Casa De Papel saison 3: Mais où se trouve le réalisme dans la saison ?
Partager sur Facebook

La saison 3 de La Casa De Papel est arrivée sur Netflix. Nos braqueurs ont bien évolué et sa la jouent agents secrets dans cette saison.

Vendredi 19 juillet, la saison 3 de La Casa De Papel est arrivée sur Netflix. La nouvelle saison promet beaucoup d’action et de rebondissements. Néanmoins, Alex Pina a sûrement laissé le réalisme de côté pour offrir un énorme show. Attention, l’article contient des spoilers !

La finale de la saison 2 de La Casa De Papel aurait dû mettre fin aux aventures de Rio, Tokyo, Denver, El Profesor ainsi que les autres personnages. Pourtant, face au succès de la série espagnole, Netflix a décidé de la renouveler. Alex Pina, le showrunner de la série a dû trouver un moyen de faire revenir les braqueurs au devant de la scène. Pour cela, ce dernier a opté pour le casse du siècle. S’attaquer à la réserve nationale de la banque d’Espagne et voler tout l’or !

La Casa De Papel reste fidèle aux deux premières saisons

Ainsi, dans cette nouvelle saison, on retrouve Tokyo, El Profesor, Nairobi, Helsinki et ces derniers sont prêts à tout pour sauver Rio. Le but de cette nouvelle saison est de faire le plus de bruit possible et de lancer une résistance contre les autorités espagnoles. Alors, quoi de mieux que d’y mettre énormément d’artifices et de déployer le C4 pour retenir l’attention des téléspectateurs ? Néanmoins, cette nouvelle saison ressemble de près à un show digne des films comme Mission Impossible ou des James Bond.

On le sait, La Casa De Papel n’a pas pour but de se montrer réaliste. D’ailleurs, on s’en aperçoit encore plus dans cette saison 3. Néanmoins, on retrouve encore certaines choses plausibles et qui s’inspirent des vrais braquages. Comme pour la première et la seconde saison, les braqueurs ont choisi de garder leur nom de code. Cela respecte plutôt bien le fait de ne surtout pas dévoiler son identité lors d’un braquage afin de ne pas se mettre plus en danger. Puis, la nouvelle équipe de braqueurs n’est pas faite par hasard. En effet,  El Profesor a pris soin de choisir ses hommes selon leurs qualités. Chacun reste fidèle à son poste et fait ce qu’il doit faire afin que le braquage se passe dans les meilleures conditions possibles.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par La Resistencia (@netflixfr) le

La Casa De Papel : Une saison 3 qui use de gadgets en tout genre

Néanmoins, pour cette saison 3, Alex Pina a voulu en mettre plein la vue aux téléspectateurs. Ainsi, le showrunner n’a pas hésité à miser sur de nombreux artifices pour impressionner les fans et faire grimper la tension. D’ailleurs, on se rend rapidement compte que l’on s’éloigne du réalisme et que l’on entre dans un vrai film d’action. D’abord, le groupe de braqueurs arrive un peu trop facilement à entrer dans la réserve nationale de la banque d’Espagne.

En un rien de temps, ces derniers manipulent les autorités et les prennent presque pour des idiots. Personne ne reconnaît Tokyo alors qu’elle se balade le visage découvert à Madrid. D’ailleurs, on notera que les forces de l’ordre mettent un temps fou à arriver sur les lieux alors que le chaos règne. Sans compter qu’une énorme montgolfière se ballade dans le ciel de la capitale sans que personne ne l’arrête. Au jour d’aujourd’hui, il est clair que rien de tel ne volerait dans les airs sans autorisation.

Puis, nos braqueurs espagnols impressionnent plus que jamais les téléspectateurs avec leur équipement. En effet, ils ont réussi à avoir un char ainsi que tout l’équipement militaire nécessaire pour se faire passer pour des soldats. Et ce, dans un temps très limité. Sans compter qu’ils font appel à une équipe de hackers pakistanaise qui travaille pour Rio dès les premiers épisodes. Il semblerait que les personnages aient le bras long dans cette saison 3. Mais, on ne sait jamais comment ils font pour réussir à avoir tout cela en en rien de temps. Alors, nous, les spectateurs, nous fermons les yeux face à ces nombreux subterfuges et nous acceptons la situation.

La Casa De Papel saison 3: Mais où se trouve le réalisme dans la saison ?

La Casa De Papel : Une mission digne des Mission Impossible

Une fois à l’intérieur de la réserve nationale de la banque d’Espagne, les choses sérieuses commencent. Hors de questions pour les braqueurs de forcer un simple coffre-fort pour récupérer l’or. Pour cette, saison 3 de La Casa De Papel, Alex Pina a voulu compliquer un peu les choses. Ainsi, nos braqueurs doivent jouer contre la montre et on entre dans un vrai film d’action hollywoodien. Nairobi, ne cesse de regarder sa montre et les braqueurs n’ont que 16 minutes et 15 secondes pour forcer le coffre. En plus, dès qu’ils touchent la porte en acier, de l’eau commence à s’écouler dans le coffre. Il fallait bien pimenter la scène et la rendre la plus attractive possible pour captiver les fans.

Ainsi, on se retrouve avec 7500 litres d’eau par minute qui coulent dans le coffre fort alors que Bogotá et Nairobi tentent de forcer l’entrée. Finalement, Bogota, spécialiste en plongée, entre dans le coffre avec tout l’équipement nécessaire. On se retrouve avec une scène spectaculaire où le personnage nage au beau milieu des lingots d’or. Les fans risquent bien d’être impressionnés par cette scène d’action et on serait curieux de savoir si un tel coffre existe vraiment. En tout cas, Alex Pina a réussi à retenir notre attention et l’efficacité des braqueurs nous impressionne d’autant plus.

La Casa De Papel saison 3: Mais où se trouve le réalisme dans la saison ?

Enfin, El Profesor avait dit qu’il voyait « gros » pour cette nouvelle saison. Il semble bien que le pari est tenu même si on s’éloigne de plus en plus du réalisme et qu’il y a des incohérences. Dans la saison 3, Tokyo et Helsinki sont devenus des ophtalmologues en herbe et enlèvent des bouts de verre et redonnent la vue à Parleme. Néanmoins, cette saison 3 fonctionne car elle est dans l’air du temps. Ainsi, elle risque bien de connaître un gros succès !