fbpx
Culture
Partager sur

Joker: des policiers placés dans les salles de cinéma new yorkaises !

Joker: des policiers placés dans les salles de cinéma new yorkaises !
Partager
Partager sur Facebook

La première journée de diffusion de Joker a été le théâtre de répercussions inattendues. La police a renforcé la sécurité autour des salles.

Curieuses conséquences. La première journée de diffusion du film Joker a générée une grande mobilisation de la police de New-York. Une prévention utile. On vous explique !

Joker, c’est le renouveau d’un personnage qui n’attendait qu’à être au premier plan. Longtemps simple ennemi de Batman, le méchant a enfin la reconnaissance que sa complexité mérite. Fou et cruel mais pourtant intelligent, le Joker est un personnage très complexe. Une richesse qui n’a jamais eu le droit  son film dédié. Il l’a enfin avec le film de Todd Philips qui sort le 9 octobre en France. Il est cependant déjà sorti aux USA.

Le rôle principal de ce film est donc primordial. Après les superbes retours du Joker de Heath Ledger dans The Dark Knight, le niveau est élevé. Le public ne pardonnera pas un écart dans ce rôle. Dans Suicide Squad, Jared Leto avait beaucoup été critiqué pour le manque de saveur qu’il avait transmise au personnage. Le public, comme la presse d’ailleurs, seront difficiles à satisfaire. Mais Joaquin Phoenix a les épaules pour ce rôle. Les premiers retours confirment qu’il peut incarner le Joker à la perfection. Bon casting selon vous ?

Joker inspire-t-il la violence ?

Souligné comme très violent par de nombreux médias, Joker est déconseillé aux enfants. Le film inspirerait même le passage à l’acte violent. Des rumeurs qui énervent fortement l’acteur principal. La police de New-York préfère, elle, la prévention. En 2012 à Aurora, une fusillade avait éclaté après la diffusion de Batman The Dark Knight Rises faisant 12 morts et 70 blessés.

L’armée américaine aurait donc renforcé la sécurité pour parer au moindre débordement. La police de New-York aurait aussi placé des policiers en civils dans les salles. Cela aurait pour but de calmer tout début de violence. Des mesures inédites pour un film. Étrange que cela atteigne de telles proportions.

On doute que Joker rende réellement violent. Mais cette prévention n’est pas malvenue. On espère qu’elle sera inutile.