fbpx
Culture
Partager sur

Joker: Donald Trump dit ce qu’il a pensé du film !

Joker: Donald Trump dit ce qu'il a pensé du film !
Partager
Partager sur Facebook

Alors que Joker semble avoir conquis le monde entier, Donald Trump n'a pas échappé au film incontournable de cette fin d'année.

Le Joker de Todd Phillips ne laisse personne indifférent. Et personne n’échappe au visionnage de la sensation cinéma de cette fin d’année. Pas même le président américain, Donald Trump. Il a même donné son avis sur ce long-métrage. MCE vous dit tout !

Joker est le film sensation de cette fin d’année. Mettant en scène le personnage éponyme, némésis légendaire de Batman, Todd Phillips s’est pourtant lancé un pari risqué. Un défi qui semble relevé si l’on en croit les retours. Unanimement salué par la critique, il conquiert tant le public que les festivals, la Mostra de Venise en tête. A tel point que certains le placent donc comme favori pour recevoir des Oscars.

Si Joker plaît tant, c’est avant tout grâce au jeu édifiant de Joaquin Phoenix. Cruel mais dolent, tueur mais digne d’empathie, Joaquin Phoenix parvient à enfermer son personnage dans une coquille de complexité qui devient son apanage. L’atmosphère anxiogène, le violon grave et le scénario enrobe parfaitement l’acteur principal pour offrir aux cinéphiles un délicieux bonbon amer.

Donald Trump fan du Joker ?

Donald Trump est donc impliqué par différents moyens dans l’industrie du cinéma. Il a par exemple fait quelques caméos remarqués quand il n’était pas encore président. Il a aussi prêté sa Trump Tower qui apparaît dans… The Dark Kight Rises. En bon cinéphile, il aurait apprécié le nouveau Joker de Todd Phillips.

C’est CNN qui l’affirme. Avec plusieurs de ses proches, Donald Trump a regardé Joker. Il aurait apprécié l’univers dépeint par Todd Phillips dans ce film. Un portrait pourtant pas flatteur des USA qui semble plus que jamais en détresse. Mais le président a sûrement su faire fi de sa position et s’est posé devant le film en simple amateur de cinéma.

Joker semble donc faire l’unanimité. On verra si les Oscars confirment cette légitimité.