fbpx
Culture
Partager sur

James Bond: un homme arrêté suite à l’affaire des caméras espion !

James Bond: un homme arrêté suite à l'affaire des caméras espion !

Après la découverte de caméras dans les toilettes pour femmes du plateau de tournage du nouveau James Bond, un homme mis en examen !

L’homme qui plaçait il y a quelques jours des caméras de surveillance dans les toilettes des femmes sur le plateau de James Bond a pris trop au sérieux le titre « Rien que pour vos yeux ». Cet homme vient d’être arrêté par la police londonienne. Pour avoir donc placé des caméras de surveillance dans les toilettes des femmes sur le plateau de tournage du film. Le film qui après quelques semaines de retard vient tout juste de commencer sa production. En effet, la production de ce 25ième James Bond se voyait reporté pour cause de blessure à la cheville de Daniel Craig.

Mais il en faut plus pour arrêter l’interprète de James Bond qui se préparait physiquement même la cheville dans le plâtre. Toute l’équipe du tournage de ce nouvelle opus des aventures de James Bond était sous le choc de ces révélations. Car cela remettait bel et bien en cause l’intégrité de toute l’équipe. Le réalisateur déclarait même que Daniel Craig était furieux à la suite de cette information.

James Bond 25 : le cameraman fou arrêté

Peter Hartley, un homme de 49 ans, vient donc d’être mis en examen par la police Londonienne. Il fait face à des accusations de voyeurisme en connexion avec les caméras qu’il aurait mis en place dans les toilettes des femmes. Sur le plateau de tournage du film  dans le banlieue de Londres.

Donc, malgré les report à répétitions. Et les désagrément de ce genre. Dont une explosion sur le plateau plus tôt il y a quelques semaines. Le tournage de ce prochain film semble bel et bien maudit. Mais cela ne va pas arrêter toute l’équipe du film. Et l’ensemble du casting de faire leur travail pour délivrer le meilleur film possible à tous les fans de James bond dans le monde entier. En conclusion, les raisons qui ont poussé cet homme à agir sont encore très flous.