fbpx
Culture
Partager sur

J. K. Rowling (Harry Potter) est accusée de transphobie !

J. K. Rowling (Harry Potter) est accusée de transphobie !

J. K. Rowling a commenté un tweet. Suite à ses propos, elle a été accusée de transphobie. De nombreux internautes ont alors réagi.

J. K. Rowling (Harry Potter) est accusée de transphobie sur Twitter. L’autrice a fait passer un message choquant. La tweetosphère s’est indignée. MCE TV vous dit tout !

L’autrice d’Harry Potter a fait scandale sur Twitter ! Suivie par 14,5M, elle a choqué ses abonnés. Mais pas que ! L’ensemble de la communauté LGBT + a elle aussi été choquée.

Des propos qui ne sont alors pas passés inaperçus. En effet, J. K. Rowling a retweeté. « Créer un monde post-Covid-19 plus égalitaire. Pour les personnes qui ont leur règle« .

Suite à ça, elle écrit un commentaire. « ‘Les personnes qui ont leur règle ? Je suis sûr qu’il y a un mot pour ses gens. Que quelqu’un m’aide. Wumben ? Wimpund ? Woomud ?« . Ces mots signifient « women«  en anglais.

La tweetosphère s’est alors indignée. Ainsi, plusieurs personnes ont commenté. Après ça, J. K. Rowling est accusée de transphobie.

J. K. Rowling (Harry Potter) est accusée de transphobie !
J. K. Rowling (Harry Potter) est accusée de transphobie !

J. K. Rowling serait alors accusée de transphobie

L’autrice d’Harry Potter a alors choqué ses abonnés. Mais pas que ! Daniel Radcliffe a lui aussi répondu. « Les femmes transgenres sont des femmes… Toutes déclarations contraires vont à l’encontre de leur identité et de leur dignité. »

D’autres internautes ont suivi. Un jeune homme trans a alors posté une photo avec sa mère. Il y écrit aussi « Voici un cliché de moi et ma mère. J’ai mes règles, elle non. Toutes personnes réglées ne sont donc pas des femmes. Et toutes les femmes n’ont pas leurs règles. »

J. K. Rowling a alors répondu. « Le sexe est réel et a donc des conséquences vécues.« . La communauté LGBT+ lui a alors fait comprendre que les femmes transgenres pouvaient aussi avoir leurs règles. Chose que J. K. Rowling ne semble donc pas comprendre !

En effet, ce n’est pas la première fois que l’autrice d’Harry Potter est accusée de transphobie. Elle avait aussi soutenu Maya Forstater. Une femme licenciée après avoir tweeté que les personnes ne pouvaient pas modifier leur sexe.

J. K. Rowling semble donc avoir des idées bien arrêtées sur le sujet. Une honte pour ses fans !

Twitter est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.