fbpx
Culture
Partager sur

House of Cards : Robin Wright fait la une de Vanity Fair !

House of Cards : Robin Wright fait la une de Vanity Fair !

En une du numéro d’avril de Vanity Fair, l’interprète de la fascinante Claire Underwood dans House of Cards revient sur les raisons de son récent épanouissement.

Discrète dans la vraie vie, on en sait peu sur Robin Wright. La récente une de Vanity Fair nous permet d’en savoir un peu plus sur la brillante interprète de l’épouse de Frank Underwood et heroine de la série phénoméne pourtant récemment sujette aux critiques.

Robin Wright : l’âge de la plénitude

Glaciale, machiavélique, paradoxale : les adjectifs ne manquent pas pour qualifier Claire Underwood, interprétée pas Robin Wright sur le petit écran. Mais si l’on peut remercier les créateurs de House of Cards pour la qualité de la série, on peut également les féliciter pour nous avoir servi sur un plateau d’argent l’un des personnages féminins de séries télés les plus marquants de ses dernières années.Si vous n’êtes pas encore accro à House Of Cards, il n’est pas trop tard pour attraper la série en vol ( et une saison 3 ayant connu des records de piratage!) et découvrir le couple le plus machiavélique de la politique. Mais qui est donc Robin Wright ? Ex-femme de Sean Penn, mère de deux grands enfants, ayant à son actif plusieurs grands rôles au cinéma, on découvre pourtant une nouvelle facette de l’actrice depuis plusieurs années. Son rôle dans House of Cards et sa rencontre avec l’acteur Ben Foster, son compagnon de quatorze ans son cadet ne semble pas y être étrangers :Peut être que ce n’est pas très élégant de dire cela mais je n’ai jamais autant ri, lu ou joui qu’avec Ben. Il me pousse à donner le meilleur de moi-même. J’ai tellement de choses à apprendre. C’est sans fin. Quel bonheur ! Il m’a fallu du temps pour grandir. L’amour est possible tant que la vie est possible.

House of Cards : confirmation d’une grande actrice

Robin revient également sur sa célébrité tardive : j’ai l’impression que je viens d’avoir mon diplôme. Je ne suis jamais allée à la fac, je suis tombée enceinte à 23 ans. Révélée dans Forrest Gump, surprenante dans Les vies privées de Pippa lee ou Perfect Mothers, l’actrice confirme une palette de jeu étonnante dans House of Cards et gagne enfin ses galons d’actrice. Dans Vanity Fair, elle évoque également sa relation avec l’acteur Sean Penn : J’ai beaucoup trop de respect pour Sean et nos deux extraordinaires enfants pour étaler nos joies passées et nos peines à des fins commerciales. Je crois que nous étions ensemble non seulement pour avoir nos magnifiques enfants mais aussi pour apprendre à aimer… Pour la fois d’après, de la bonne façon. Et ce que j’attends désormais des gens, c’est de la gentillesse. Son mariage avec Sean, s’il a connu des hauts et des bas durant leur quatorze ans de vie commune, a eu le mérite de la conduire vers un véritable épanouissement : J’ai 48 ans, je suis finalement quelqu’un. Je crois que je suis enfin prête . L’âge d’or en somme.