fbpx
Culture
Partager sur

Harry Potter: une école catholique interdit la saga !

Harry Potter: une école catholique interdit la saga !
Partager
Partager sur Facebook

Harry Potter connaît un énorme succès et cela ne semble pas s'estomper avec le temps. Une école a interdit la lecture des livres !

Cela fait des années que la saga Harry Potter a été diffusée au cinéma mais les fans sont toujours aussi nombreux. Une école catholique aux Etats-Unis a interdit la lecture des livres à cause des sorts !

La saga de JK Rowling a marqué des générations et cela n’est pas prêt de s’arrêter. Les livres fascinent autant les jeunes que les adultes et ils connaissent un gros succès. L’histoire sur Harry Potter entraîne les lecteurs dans un tout autre univers. Et, la magie ne manque pas dans les livres. Pour autant, une école catholique de Nashville a décidé d’enlever tous les livres de la saga dans la bibliothèque. Ainsi, l’école de St Edward veut éloigner le plus possible leurs élèves de l’histoire de Hermione, Harry et de Ron.

Harry Potter ne contient pas de scènes choquantes et il n’y a rien de dégradant. Ainsi, on se demande pourquoi l’école St Edward a décidé d’enlever tous les bouquins de sa bibliothèque. Le révérend Dan Reehil n’est pas un fan de la fiction de JK Rowling. Pour lui, les sorts dans le livres seraient réels et pourraient faire beaucoup de mal entre de mauvaises mains.

« Ces livres de Harry Potter parlent de la magie autant en bien qu’en mal. Ce qui est faux. En effet, il s’agit uniquement d’une duperie très habile.Les sorts mentionnés dans les livres sont en réalité de véritables sorts. Puis, quand ils sont lus par un humain, ils risquent de déclencher les mauvais esprits chez la personne qui lit le texte. » a t-il dit dans le Tennessean.

Harry Potter : Des sorts bien trop dangereux !

De ce fait, les élèves de St Edward ont interdiction de mentionner les sortilèges impardonnables comme Avada kedavra, Endoloris ou encore Imperium. Puis, ils n’ont pas non plus le droit d’essayer de faire le sort d’Oubliette ou celui d’ouvrir les portes. Le révérend pense que JK Rowling n’a pas imaginé de toute pièce ces sorts et ils seraient dangereux. Ainsi, pour éviter tout risque, l’école a préféré enlever les livres de Harry Potter.

Puis, certains parents d’élèves se sont plaints de la présence des livres Harry Potter dans la bibliothèque de l’école. Pour eux, la magie dans les livres sont noirs et les sortilèges ne doivent pas faire partie de l’éducation de leurs enfants. « On n’applique la censure dans ces cas-là uniquement pour s’assurer que ce que nous proposons dans nos bibliothèques s’adaptent à nos classes. » a expliqué le révérend.