fbpx
Culture
Partager sur

Grey’s Anatomy: ces scènes où les personnages auraient dû finir en prison !

Grey's Anatomy: ces scènes où les personnages auraient dû finir en prison !

Au fur et à mesure des saisons de Grey's Anatomy, plusieurs personnages auraient dû aller en prison après de nombreuses fautes commises !

Si les médecins de Grey’s Anatomy font tout leur possible pour sauver des vies, il y a certaines fois où ils sont allés trop loin. Certains personnages auraient d’ailleurs dû finir en prison.

Alors que certains sont présents depuis des années dans Grey’s Anatomy, les fans se demandent comment ils ont fait pour éviter la prison. C’est d’ailleurs le cas avec Jo. Cette dernière est arrivée ivre au travail.

Dans la saison 15, Jo (Grey’s Anatomy) s’est affichée alcoolisée. En revanche, elle n’a rien eu. On lui a juste demandé de rentrer chez elle, pour décuver. Owen Hunt a aussi échappé de peu à la prison.

Lors d’un épisode, les urgences ont dû faire face à un patient très violent. Ce dernier n’a pas hésité à pousser les médecins. Il était devenu incontrôlable. Et a frappé un autre patient avec sa béquille.

Grey's Anatomy: ces scènes où les personnages auraient dû finir en prison !

Alex Karev a échappé de peu à 30 ans de prison dans Grey’s Anatomy

Voyant que la sécurité avait du mal à calmer cet individu, Owen (Grey’s Anatomy) n’a pas hésité à lui mettre un coup de poing au visage. Si le patient voulait portait plainte, le jeune homme lui a vite fait changer d’avis.

Meredith aussi a aussi mis sa carrière en péril. Lors d’un essai clinique avec Derek, elle a tout gâché. En effet, elle a changé l’ordre des choses en donnant le médicament à la femme de Richard Webber.

Au cours de la série, des personnages ont aussi pratiqué des interventions chirurgicales non autorisées sur des patients. Ou encore sur leurs proches. En revanche, ils ont réussi à garder le secret. Les autorités n’ont jamais débarqué.

En revanche, Alex Karev a bien failli voir le cours de sa vie changer. Après avoir tabassé DeLuca, il aurait pu faire 30 ans de prison. Finalement, le médecin avait abandonné le procès.