fbpx
Culture
Partager sur

Grey’s Anatomy saison 17: pourquoi il y a t-il moins de morts dans la série ?

Grey's Anatomy saison 17: pourquoi il y a t-il moins de morts dans la série ?

On sait bien que dans Grey's Anatomy il faut souvent sortir les mouchoirs. Pourtant, le nombre de morts semble se calmer. Explications.

Dans Grey’s Anatomy, les personnages ont tendance à mourir facilement. Mais dans la saison 16, surprise, il y avait beaucoup moins de morts. Et apparement, cette tendance pourrait se confirmer dans la saison 17.

On ne sait pas combien de personnages exactement sont morts, mais beaucoup ! La série médicale aime bien jouer avec les nerfs de ses fans. Souvent nos préférés meurent sans que l’on puisse s’y attendre. Parmi eux Lexie, Mark, Derek, George etc.

Mais quand, dans Grey’s Anatomy a été annoncé que Richard Webber (James Pickers Jr) était malade tout le monde s’est donc attendu à ce qu’il ait une fin tragique. Pourtant, cela n’a pas été le cas à la surprise générale ! Les scénaristes ont ils arrêtés d’être sadiques ?

Mais non ce vent d’optimisme à l’hôpital vient bel et bien de Krista Vernoff qui s’explique dans USMagazine. « Il y avait déjà eu tellement de morts tragiques ces dernières années dans Grey’s Anatomy que j’avais le sentiment que la façon la plus efficace de surprendre le public serait de ne tuer personne« .

Grey's Anatomy saison 17: pourquoi il y a t-il moins de morts dans la série ?
Grey’s Anatomy saison 17: pourquoi il y a t-il moins de morts dans la série ?

Grey’s Anatomy, vers une série plus légère ?

En effet, à force de faire mourir les personnages dans des situations dramatiques, la série Grey’s Anatomy était devenue une sorte de cliché. Krista Vernoff explique. « Avec la série, tous les fans étaient tellement habitués aux morts choquantes qu’ils s’attendaient toujours à y faire face. Dès qu’un personnage était en danger, ils s’imaginaient qu’il allait mourir. »

Du coup, la scénariste décide de changer un peu de ligne et de mettre plus de positif. Car à force de voir tout le monde mourir, les fans n’avaient plus de surprise. Ce qui gâche un peu l’enjeu de la série médicale. 

Grey’s Anatomy fait donc peau neuve avec sa saison 16 et bientôt la 17. « Pour moi, la chose la plus surprenante que l’on pouvait faire était d’apporter un peu plus de joie, d’ajouter de l’humour qui avaient légèrement disparu à la suite de la mort de Derek. » 

Affaire à suivre dans la saison 17, ce vent de fraicheur continuera-t-il ?