fbpx
Culture
Partager sur

Grey’s Anatomy saison 17: Jo peut-elle vivre sans Alex Karev ?

Grey's Anatomy saison 17: Jo peut-elle vivre sans Alex Karev ?

Jo Wilson a-t-elle vraiment besoin d'Alex Karev dans la saison 17 de Grey's Anatomy ? On vous donne plus de détails.

La 17ème saison de Grey’s Anatomy continue et les fans se demandent si Jo a vraiment besoin d’Alex Karev pour être heureuse ? MCE TV vous dévoile tout.

Jo Wilson et Alex Karev formaient un des couples phares de la série Grey’s Anatomy. Mais après des années d’amour et un mariage, le couple n’aura pas droit à sa fin heureuse. Merci Shonda Rhimes !

En effet, dans la saison 16 de Grey’s Anatomy, Alex reprend contact avec Izzie Stevens, son premier amour. Le jeune homme découvre alors que son ex a donné naissance à des jumeaux, Alexis et Eli.

Alex Karev qui ne rêve que de former une famille, décide de quitter Jo pour aller retrouver son ex et ses enfants. Le jeune homme est vit donc désormais avec Izzie et ses enfants au Kansas. Alex Karev demande à divorcer de Jo et lui cède ses parts du Grey Sloan Memorial.

Grey's Anatomy saison 17: Jo peut-elle vivre sans Alex Karev ?

Grey’s Anatomy: Jo plus heureuse sans Alex ?

Il serait faux de dire que la jeune femme n’a pas été touchée par le départ d’Alex. Mais, la chirurgienne de Grey’s Anatomy semble s’en être remise depuis.

En effet, dans la saison 17, elle aura même une aventure avec Jackson Avery. La jeune femme semble en effet apprécier cette relation sans prise de tête avec le chirurgien, tout en  profitant de son célibat.

Et même si certains fans espèrent tout de même le retour d’Alex, l’interprète de Jo trouve que son personnage s’en sort très bien sans lui. Camilla Luddington a en effet confié que son personnage avait eu son lot de surprises venant de ses exs dans les saisons précédentes de Grey’s Anatomy.

On pense ainsi à son ex Paul Stadler qui avait fait quelques apparitions lors des saison 13 et 14. L’actrice espère en effet que son personnage finira par trouver le grand amour et construire une famille. « J’ai envie de la voir heureuse avec des enfants » dit-elle. Affaire à suivre.