fbpx
Culture
Partager sur

Grey’s Anatomy: ces amitiés qui ont viré en histoire d’amour dans la série !

Grey's Anatomy: ces amitiés qui ont viré en histoire d'amour dans la série !

Dans Grey's Anatomy, plusieurs amitiés ont rapidement tourné en amour. C'est notamment le cas pour Izzie Stevens et George O'Malley !

Depuis des années, Grey’s Anatomy déchaine les passions. Les histoires d’amour s’enchaînent et certains amitiés se sont aussi transformés. C’est notamment le cas entre Izzie Stevens et George O’Malley, un couple vraiment emblématique.

Pendant quelques temps, Izzie Stevens et George O’Malley (Grey’s Antomy) se sont fréquentés. Mais ce n’est pas la seule qui a fait fondre son coeur d’amour. Il a aussi eu une courte relation avec Grey.

Mais ce n’est pas tout. George O’Malley (Grey’s Antomy) a aussi décidé de se marier avec Callie Torres. Malheureusement, toutes ces relations ont cassé son amitié avec Izzie Stevens.

Il faut dire que la jolie blonde était un petit peu jaloux de Callie Torres au début. Mais il semblerait que cette histoire d’amitié assez étrange ait beaucoup plu à l’actrice. Cette dernière a validé le script de la série.

Grey's Anatomy: ces amitiés qui ont viré en histoire d'amour dans la série !

Izzie Stevens très proche de George dans Grey’s Anatomy et dans la vraie vie

Dans une interview accordée à Entertainment Weekly en 2010, Katherine Heigl (Grey’s Anatomy) a donné des infos. Elle a confié : « J’étais très excité à ce sujet au début« .

L’actrice de Grey’s Anatomy a aussi ajouté : « Parce que, de toute évidence, j’ai travaillé plus avec mon meilleur ami. Et c’est génial. Quand j’ai découvert que notre petit surnom était Gizzie, je savais que c’était fin« .

La jeune femme a aussi révélé : « Nous allons devoir passer à autre chose parce que ce n’est pas chaud. Ce n’est pas Brangelina ». La comédienne semblait d’ailleurs très lié à l’acteur qui a incarné George O’Malley.

Katherine Heigl a même pris sa défense lorsqu’Isaiah (Burke) a tenu des propos homophobes. Dans une interview accordée à Vanity Fair en 2007, elle a révélé : « Il a blessé quelqu’un. Et n’a pas assumé« .

Elle a aussi ajouté : « C’était quelque chose qui a choqué les gens. Ce n’était pas prévisible. Et les gens ne l’ont pas vu venir ».