fbpx
Culture
Partager sur

Game of Thrones saison 5: record historique pour le retour de la série!

Game of Thrones saison 5: record historique pour le retour de la série!

Game of Thrones est enfin de retour. L'épisode 1 de la saison 5, diffusé sur HBO aux États-Unis, a établi un record historique en plus de réunir des millions de téléspectateurs.

Game of Thrones a opéré son grand retour sur HBO dimanche 12 avril. Malgré le piratage des quatre premiers épisodes qui ont fuités dans l journée de samedi, l’épisode 1 a rencontré un succès sans précédent, preuve que la série n’en finit pas d’attirer les téléspectateurs, confirmant son statut de série phénomène.

Les fans au rendez-vous malgré la fuite des épisodes!

Record pour HBO. Si on pouvait s’attendre à des audiences mitigées des suite du piratage des premiers épisodes, il n’en était rien. En effet, c’était presque 8 millions de fans qui étaient au rendez-vous pour la suite des aventures de Daenerys, Jon Snow et les autres. Record donc, puisque le premier épisode de la saison 4 de Game of Thrones avait réuni 6,6 millions de fans et que le dernier record de la série datait du 18 mai dernier avec 7,2 millions de téléspectateurs au rendez-vous. Démarrage sur les chapeaux de roues pour la série donc, qui devrait encore gonfler ses chiffres grâce au service de Replay ou via HBO Now.

Game of Thrones: HBO mène l’enquête

Pendant ce temps, le fichier de torrent contenant les quatre premiers épisodes avait déjà été téléchargé plus d’un million de fois. On savait que HBO avait pris le parti de lutter contre le piratage par un moyen simple mais qui s’annonçait efficace: diffuser les épisodes de la saison 5 dans plus de 170 pays simultanément, pour lutter contre le téléchargement illégal de Game of Thrones. Aux dernières nouvelles, la piste de la mise en ligne non autorisée est confirmée: la chaîne avait en effet mis à disposition de la presse et de ses partenaires des screeners de façon à ce que les critiques soit prêtes le jour de la sortie. HBO a donc annoncé avoir ouvert une enquête pour déterminer l’origine du piratage, en cherchant donc du côté de la presse. On aimerait pas être à la place du journaliste en question.