fbpx
Culture
Partager sur

Game of Thrones saison 8: Dean Charles Chapman (Tommen) n’a pas regardé les derniers épisodes !

Game of Thrones saison 8- Dean Charles Chapman (Tommen) n'a pas regardé les derniers épisodes -08122019
Partager
Partager sur Facebook

Dean Charles Chapman, l'acteur qui incarne Tommen Barateon dans Game Of Thrones n'a même pas regardé le dénouement de la série...

Game of Thrones fait encore parler ! Des mois après la fin de la série, Dean Charles Chapman (Tommen) vient en effet de s’exprimer sur la série américaine ... MCE TV vous en dit plus !

Alors que la fin de Game Of Thrones fait encore débat… Un des acteurs de la série mythique est bien loin de tout cela ! En effet, l’interprète de Tommen Barateon n’a même pas encore regarder la fin !

Interrogé par le site Variety, ce dernier a expliqué qu’il n’avait regardé aucun épisode de la dernière saison de GOT… Rien que ça ! Dean Charles a en effet expliqué que la mort de son personnage l’avait extrêmement déçu… Au point de décrocher complètement !

Game of Thrones : un des acteurs n’a même pas regardé la fin

C’est lors d’une interview pour le média Variety que le jeune acteur s’est exprimé ! En effet, l’acteur qui incarne Tommen a indiqué qu’il avait été très déçu que son personnage meurt ! Mais pas seulement, ce dernier n’a pas non plus apprécier la façon dont les réalisateur l’ont fait mourir ! Dean Charles Chapman déclare ainsi au tabloïd américain. « J’étais fan de la série (GOT) quand j’en faisais partie. Et quand Tommen est mort  je n’y ai plus vu d’intérêt. J’aurais voulu qu’il meure en pleine bataille ou au moins qu’il tue quelqu’un avant de mourir. »

Si l’acteur n’a donc pas visionné la fin de la série, les internautes, quant à eux, ne l’ont assurément pas manqué ! En effet, rappelez-vous, un déferlement avait eu lieu sur la toile ! Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les téléspectateurs n’ont pas du tout aimé le dénouement de Game of Thrones… Et c’est peu de le dire ! « La série était bien de A à Z, ils nous ont dégouté avec cette fin, j’ai envie de pleurer ! » Pouvait-on lire, par exemple, sur Twitter.