fbpx
Culture
Partager sur

Game of Thrones: les aspects philosophiques de la série vus par Marianne Chaillan, prof de philo (vidéos)!

Game of Thrones: les aspects philosophiques de la série vus par Marianne Chaillan, prof de philo (vidéos)!

MCE a interviewé la philosophe Marianne Chaillan pour la sortie de son livre, "Game of Thrones, une métaphysique des meurtres".

Attention! Cet article contient des spoilers.

A travers son ouvrage intitulé Game of Thrones, une métaphysique des meurtres, la philosophe Marianne Chaillan explore les différentes facettes de la saga en convoquant les grandes figures de la philosophie. MCE l’a interrogée.

Game of Thrones: Des questions philosophiques d’une grande actualité

Certains voient Game of Thrones comme un simple divertissement, d’autres comme une grande leçon de vie. C’est le cas de Marianne Chaillan, qui enseigne la philosophie au lycée Saint-Joseph à Marseille. Cette professeur a découvert l’oeuvre de George R.R.Martin grâce à ses élèves. Elle nous explique ce qui l’a poussée à écrire son livre, Game of Thrones, une métaphysique des meurtres, et donne sa vision sur le succès de la série.


Games Of Thrones : L'idée du livre et le succès… par MCETV

Marianne Chaillan observe dans la série d’HBO un affrontement entre deux conceptions morales: l’impératif catégorique incarné par Ned Stark, et l’utilitarisme déployé notamment par Tywin Lannister. Si vous êtes un adepte de Ned, alors vous deviendrez banneret de Lord Emmanuel Kant et agirez selon une morale déontologique. En revanche, si vous pensez comme le second que l’action doit être calculée selon ses conséquences pour le plus grand nombre de personnes, alors vous rallierez Lord Jeremy Bentham et sa morale dite conséquentialiste.


Games Of Thrones : Une oeuvre contemporaine par MCETV

Marianne Chaillan: « Regarder Game of Thrones, c’est faire de la philosophie »

Daenerys Targaryen est perçue comme le monarque idéal, en référence au despote éclairé des Lumières. Plus forte que Tommen, plus sage que Robert Baratheon et moins cruelle que Joffrey, Daenerys serait « l’incarnation d’une troisième voie », entre la viande et le boucher, selon Marianne Chaillan.

Parmi les autres thématiques évoquées, figure celle de la mort, omniprésente dans la série. La philosophe interprète la disparition de Jon Snow comme un appel à la méditation lancé par George R.R.Martin. « La série nous indique que la mort peut frapper à tout instant ». Son livre se penche également sur l’aspect déterministe de la saga (cf la scène de Cersei enfant qui se rend chez une sorcière) en confrontation avec le libre arbitre.


Games Of Thrones : La philosophie appliquée aux… par MCETV

Les fans de Game of Thrones devront patienter jusqu’au 24 avril prochain pour retrouver leur série culte, avec le premier épisode de la saison 6 sur HBO. Cliquez ici pour voir la dernière bande-annonce.

Photo DR

Game of Thrones, une métaphysique des meurtres
Game of Thrones, une métaphysique des meurtres

Game of Thrones, Une métaphysique des meurtres. 288 pages, 19,50 € (papier) / 9,99 € (numérique). Editeur: Le passeur.