fbpx
Culture
Partager sur

Emilia Clarke s’est inspirée d’Hitler pour Daenerys dans Game of Thrones !

Emilia Clarke s'est inspirée d'Hitler pour Daenerys dans Game of Thrones !

A la fin de Game of Thrones, Emilia Clarke ou bien Daenerys doit prendre la parole avec un discours dans une langue inventée ! Un exploit.

A la fin de la dernière saison de Game of Thrones, Emilia Clarke et son personnage Daenerys joue un moment plus qu’important. Elle vient de détruire une ville et pourrait avoir le Trône. Elle livre alors un discours poignant.

On la voit devant des centaines de soldats. L’image est mythique. En tenue de guerrière, elle arrive, son dragon derrière. Elle doit prendre la parole devant tous les peuples pour être acceptée. La scène est épique et nous rappelle des moments de l’Histoire.

On pourrait voir à travers cette scène une reproduction des discours des dictateurs d’antan. Tous les soldats sont en ligne, tape leur bâton en même temps et elle est seule devant eux, puissante. Et pourtant ce discours n’a pas été simple pour Emilia Clarke. 

En effet celui-ci est dans une langue qui n’existe pas. Elle devait donc l’apprendre par coeur alors que ce n’est pas du tout sa langue. Un effort pour l’actrice Mais par un miracle, elle arrive le jour J à le faire en une seule prise ! Elle n’en revient pas.

Emilia Clarke s'est inspirée d'Hitler pour Daenerys dans Game of Thrones !
Emilia Clarke s’est inspirée d’Hitler pour Daenerys dans Game of Thrones !

Le discours impressionnant d’Emilia Clarke dans Game of Thrones

« C’est la seule fois que j’ai réussi ce discours sans me tromper quelque part, et c’était devant les caméras ! Si on m’avait demandé de le refaire le jour d’après je l’aurais déjà oublié. » Pour elle, ce moment avait presque quelque chose de magique, elle sentait Daenerys avec elle.

Et pour réussir à être crédible, Emilia Clarke s’est bien inspirée de vrais dictateurs comme Hitler. « J‘ai regardé plein de vidéos de dictateurs qui parlaient dans un langage que je ne comprenais pas pour voir si j’arrivais à comprendre le sens sans comprendre la langue. »

Et pour Emilia Clarke, les discours d’Hitler sont largement compréhensibles. Alors elle s’inspire de la façon de parler pour que les fans ne « soient pas obligés de trop regarder les sous-titres« . Une belle réussite car la scène est vraiment épique.