fbpx
Culture
Partager sur

Dragon Ball Super: les doubleurs français n’ont plus la cote!

Dragon Ball Super: les doubleurs français n'ont plus la cote!

Alors que Dragon Ball Super sort bientôt, le doubleur français de Vegeta nous apprends que "La Resurrection de F" ne sera pas doublée... en France

Nous le savons depuis quelques temps et nous étions revenus sur le sujet il y à peu: l’industrie de l’animation japonaise va mal. Et pas seulement dans son pays d’origine. Malgré le fait que les français soient les premiers consommateurs du monde après les japonais eux-même, cette industrie ne trouve pas sa vitesse de croisière au niveau économique.

Dragon Ball Super: EXIT les doubleurs français?

Ce problème impact directement la licence de Dragon Ball Super qui, semble-t-il, se passera des doubleurs français ayant bercés notre enfance. En grandissant, nous avons quasiment tous adopté les voix originales japonaises, tellement plus classes et dynamiques quand il s’agit d’hurler ses techniques favorites avant de lancer cette dernière. Le doubleur français de Vegeta s’explique sur Facebook: « Eh bien voilà, pour ceux qui se posent la question, il semblerait que j’aie la réponse : il me revient ce soir aux oreilles (et ça me semble très fiable) que nous ne ferons pas le film « La résurrection de Freezer« . Cela dit, j’ignore si une VF est prévue quand même sans nous et, si oui, où elle se fera. » EXIT les doubleurs français des adaptations de Dragon Ball et Dragon Ball Z. Cet évènement amène une question importante: Ce changement de cap influera-t-il sur la sortie française de Dragon Ball Super?

Une sortie française retardée?

Bien qu’aucune information n’est été transmise à ce sujet, la recherche de nouveaux doubleurs français convenables en Belgique pourrait bien durer un moment. Car oui, les représentants de la Toei Animation en France préfèrent se diriger vers des doubleurs belges pour des raisons économiques. Bien que la plupart des personnes lisant cet article ne se posaient même pas la question, certains fans nostalgiques auraient souhaités pouvoir retrouver les voix françaises de leurs héros préférés. Un monde qui va mal, et qui n’augure rien de bon pour le futur de Dragon Ball Super en France. Jusqu’où les producteurs iront pour faire des économies et permettre la sortie de Dragon Ball Super en France? Informations manquantes et peu de communication autour de cette série sur notre territoire sont les deux fléaux pouvant ralentir l’arrivée de Dragon Ball Super chez nous.

source: Gamekyo
crédit photo: D.R.