fbpx
Culture
Partager sur

Dragon Ball Super: découvrez le fan-film live!

Dragon Ball Super: découvrez le fan-film live!

Partez à la rencontre des petits gars responsables du fan-film Fall of Men, un film sombre et réaliste loin des lumières et couleurs de Dragon Ball Super!

Bien avant Dragon Ball Super, tout fan digne de ce nom se souvient de ce moment douloureux, cette entrée dans le cinéma pour voir le premier film live Dragon Ball à la sauce hollywoodienne. Quelle terrible épreuve que fut cette séance de cinéma! Il est temps d’oublier cette expérience pour découvrir The Fall Of Men, une adaptation live faite par des fans, pour des fans!

Dragon Ball Super: changement de ton!

Le site Allociné a eut la chance de rencontrer les deux responsables du projet Fall of Men, Yohan Faure (réalisateur) et Vianney Griffon (directeur artistique, responsable effets spéciaux) et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’univers n’aura rien à voir avec les couleurs et la bonne ambiance de Dragon Ball Super!

AlloCiné : L’idée de faire un film adapté de « Dragon Ball Z » est née pendant votre collocation (les deux personnages avaient plein de points communs) ?

V.G. : « Complétement. J’étais en plein dans mes études de design, on était en coloc et on s’est tapé un délire en se rematant tous les DBZ. On a bloqué sur une scène en particulier : quand Cell commence à arriver et qu’on voit des plans de la ville avec tous les vêtements éparpillés partout. Il y avait plein de plans très western, avec juste le bruit du vent… Là, on s’est dit que ça déboiterait en film ! Y’a un côté très dark. C’est vraiment avec cette scène qu’on a commencé à se dire qu’il y avait vraiment un truc intéressant à faire. Et en matant tous les épisodes suivants, cette envie n’a cessé de croître, on voyait plein de choses à faire en film. »

Dragon Ball Super est un enfant de coeur!

AlloCiné : Votre version de « Dragon Ball Z » est très sombre et réaliste…

V.G. :« On voulait montrer à quoi ressemblerait DBZ si ça se passait réellement dans notre monde. On a essayé de jouer là-dessus, en faisant l’impasse sur certaines choses qui font trop cartoon et qui ne correspondraient pas à un univers réaliste, par exemple les cheveux de Trunk… »

Y.F. :« On a choisi l’histoire de Trunk comme base pour raconter notre histoire à nous. C’est une fanfiction, on a récréé un scénario original en s’inspirant des personnages et de la situation. Ce qui est génial avec Trunk, c’est que quand il voyage dans le temps, il crée des mondes parallèles, donc on se situe dans un monde parallèle du dessin animé. On ne veut pas effacer le dessin animé, au contraire, on adore ça. On vit à côté du dessin animé, dans un monde différent. Et ce qui est vachement bien avec l’histoire de Trunk, c’est qu’il vit dans un monde désabusé, triste, en gros un monde ou il n’y a pas Sangoku. Et le fait qu’on ait pas Sangoku dans le film, dans l’histoire de Trunk, ça enlève la notion d’espoir. Et en enlevant ça, tu peux enlever la couleur de l’histoire, et ça va avec les cheveux, avec l’ambiance cartoon, comic… »

Le film est attendu pour 2016 et promet enfin une splendide adaptation de l’univers de Dragon Ball Super!

>>> Lisez l’intégralité de l’interivew sur le site d’allociné ICI !

source: Allociné
crédit photo: D.R.