fbpx
Culture
Partager sur

Divorce: le grand retour de Sarah Jessica Parker à la télévision !

Divorce le grand retour de Sarah Jessica Parker à la télévision !

Sarah Jessica Parker fait enfin son retour dans une série intitulée Divorce et qui sera diffusée dès le 10 octobre à 22:50 sur OCS City !

Après des années à la poursuite du prince charmant dans la peau de Carrie Bradshaw (Sex and the City, déjà diffusée sur OCS), Sarah Jessica Parker sait enfin qu’il n’existe pas. La preuve, elle le quitte !

Divorce: le grand retour de Sarah Jessica Parker à la télévision !

Frances (Sarah Jessica Parker) ne supporte plus son mariage. Elle n’en peut plus. Elle a tout fait pour arranger les choses, pour faire tenir son union un peu plus encore, mais cette fois, c’est terminé. Ce qu’elle a appris sur son mari, Robert, scelle son envie de divorcer.

Lorsqu’elle le lui annonce, elle ne mâche pas ses mots : « Je veux sauver ma vie pendant qu’elle m’intéresse encore un peu. Quand je vois ta voiture dans l’allée, ça me rend malade. » La série Divorce les accompagne, elle, son mari et leurs deux enfants, dans chaque étape de la séparation, des séances de thérapie de couple à la méditation, des prises de becs aux réconciliations. « Cela pourrait bien être la meilleure chose qui puisse nous arriver » plaisante Frances, « Nous pouvons recommencer à juste nous apprécier. »

La série culte de HBO s’est arrêtée il y a plus de dix ans et reprendre le chemin de la télévision et de son rythme effréné a nécessité une petite remise à niveau : « Se remettre dans le bain de la télé,c’est comme pour tout ce que j’ai fait pendant longtemps, et que j’ai aimé. C’est un muscle légèrement atrophié auquel il faut imposer une routine qu’il a oublié. Divorce m’a surtout rappelé à quel point j’aime la télévision : le processus, le rythme, l’urgence, l’importance de chaque détail et le peu de temps que l’on a pour faire en sorte que tout soit parfait. Il ne m’a donc pas fallut beaucoup de temps pour que tout cela soit naturel et que je me sente à ma place. Cela dit, pour être honnête, j’avais peur quand je suis arrivée sur le plateau, le premier jour de tournage. J’étais nerveuse. Je ne connaissais pas encore très bien Frances. J’avais beaucoup répété mais ça ne suffit pas. Il fallait laisser ce beau personnage s’exprimer en profondeur alors que nous entamions à peine la surface. »

En plus du plaisir à retrouver le média qui l’a rendue célèbre, c’est celui de la créativité d’un pilote et d’une première saison qui l’a enchantée.


Divorce – série inédite dès octobre sur OCS City par OCS

Divorce: l’après Sex and The City !

A la production et au scénario de Divorce, Sharon Horgan, productrice (AYoung Doctor’s Notebook, Mr Sloane), actrice et auteur anglaise à qui l’on doit l’imparable comédie Catastrophe, dans laquelle elle explorait déjà les méandres du couple. Sa rencontre avec Sarah Jessica
Parker a été orchestrée par une agence matrimoniale inattendue : HBO. « C’était une sorte de blinddate. Nous avons parlé de ce que Sarah avait envie de faire et de ce que j’avais envie d’écrire. » Cette dernière d’ajouter, « Cela faisait quatre ans que je travaillais sur cette idée de série. Je voulais parler du couple. C’est un sujet dont s’empare la littérature mais ni le cinéma, ni la télévision ne le faisaient d’une manière satisfaisante à mes yeux. Je développais ce projet avec ma petite boite de production pour laquelle j’ai un contrat avec HBO, sans jamais envisager d’endosser le rôle de Frances. Mais il est rapidement devenu assez clair que la chaine voulait que j’incarne ce personnage. Puis j’ai rencontré Sharon qui a cette voix magnifique. C’est exactement ce que je cherchais. »

Sharon Horgan a puisé l’inspiration dans sa propre expérience, c’est de son entourage qu’elle s’est inspirée pour Divorce. « Je me suis installée avec une amie à qui j’ai demandé de me raconter son divorce dans les moindres détails, pour que je puisse en capturer toute la tristesse et l’émotion. »

Sarah Jessica Parker ajoute : « Avant cette série, nous pensions que le divorce était une entreprise solitaire. Nous avons réalisé qu’en réalité, chacun a besoin de l’autre moitié de son couple pour divorcer. On n’est pas seul dans cette expérience extrêmement brutale, que l’autre peut rendre plus difficile autant que la simplifier. »

Thomas Harden Church, qui incarne Robert, l’époux de Frances, conclue, « Ce qui m’a intéressé dans ce projet, c’est d’être le témoin du démembrement d’un mariage. De vraiment voir ça de l’intérieur. Robert est totalement déconnecté émotionnellement, mais ce n’est pas forcément de sa faute. Depuis des années, il ne fait plus attention à sa famille, à l’ambition de sa femme ou même à ses enfants. C’est un homme qui avait beaucoup de potentiel en tant que businessman mais pour des raisons que l’on comprend au fil de la série, rien n’a fonctionné comme prévu. Il est au bord du naufrage. »

Sharon Horgan impose un ton tragicomique dans Divorce, un mélange subtilement dosé de rires incontrôlables et de moments de détresse.