fbpx
Culture
Partager sur

Disney+: Mulan suscite l’indignation des défenseurs des Ouïghours !

Disney+: Mulan suscite l'indignation des défenseurs des Ouïghours !

La sortie de Mulan, le nouveau film de Disney+ a suscité beaucoup de critiques ! On vous donne plus de détails.

Disney+ au cœur d’une polémique après la sortie de son nouveau film Mulan ! MCE TV vous dévoile tout.

Les fans de films Disney ont pu découvrir le nouveau film Mulan. En effet, le film a fait sa sortie en streaming sur la plateforme Disney+.

Mais le film fait déjà polémique. En effet, le remake du dessin animé a suscité l’indignation des populations ouïghoures. 

Pourtant avec ce film, Disney+ espérait conquérir le marché chinois. Mais la production de la firme américaine suscite surtout de nombreuses critiques. Eh oui !

D’ailleurs c’est un des lieux de tournage qui a provoqué la colère des défenseurs des Ouïghours. En effet, pendant 4 jours, l’équipe Disney installe ses caméras et ses acteurs dans la région de Xinjang.

C’est à ce même endroit que se trouvent de nombreux Ouïghours dans des camps. Des camps que le gouvernement chinois préfère appeler « des camps de formation ».

Disney+: Mulan suscite l'indignation des défenseurs des Ouïghours !

Disney+: Mulan fait polémique

Ainsi, la scène qui suscite l’indignation ne dure que 78 secondes dans le nouveau film Disney+.  Mais la présidente de l’Institut ouïghour d’Europe se dit outrée. Sans suprise !

« Pour arriver depuis l’aéroport de Turpan au lieu de tournage, ils passent par des camps de concentration. » précise-t-elle. «  Il y en a au moins 7. Donc il est impossible de ne pas les voir. » ajoute-t-elle enfin. 

De plus, la production de Disney + a remercié les autorités chinoises pour son autorisation de filmer  sur le territoire. « Et en plus de ça, ils remercient ces monstres qui enferment, qui torturent des millions de personnes. » s’indigne Dihur Reyhan.

Il faut dire que les remerciements dans le générique ont aggravé la situation. Eh oui !Disney remercie en effet le Parti communiste et les autorités locales du Xinjang.

Ces mêmes autorités qui sont responsables des camps ouïghours. Pour Marie Holzman, spécialiste de la Chine, Disney a choisi l’argent à la morale. Affaire à suivre.