fbpx
Culture
Partager sur

La Chronique des Bridgerton (Netflix): l’identité de Whistledown révélée dès le début ?

La Chronique des Bridgerton (Netflix)- l'identité de Whistledown révélée dès le début

Dans la série La Chronique des Bridgerton, l'identité de Lady Whistledown a été révélée bien avant le dernier épisode de la saison 1.

Attention, cet article contient des spoilers. À la fin de la saison 1 de la Chronique des Bridgerton, l’identité de Whistledown a été révélée. Des indices avaient déjà mis les téléspectateurs sur la piste. MCE vous en dit plus.

Si vous avez regardé la première saison de la célèbre série à succès, La Chronique des Bridgerton, vous connaissez l’identité de la narratrice.

Vous savez, celle qui défraie les chroniques avec ses ragots à couper-le-souffle. Pour conserver son anonymat, l’auteure a toujours signé avec le nom Whistledown. 

En réalité, la petite cachottière à la plume rebelle n’est autre que Penelope Featherington, jouée par Nicola Coughlan.

Certains ont alors été très surpris de découvrir qui se cachait derrière la Gossip Girl des années 1800. D’autres, en revanche, l’avaient déjà deviné. 

Et pour cause, La Chronique des Bridgerton, disponible sur Netflix, regorgeait d’indices. Alors pour les découvrir, il ne suffit pas d’être un Sherlock Holmes.

Mais il faut dire qu’étant pris dans l’histoire, ils ne paraissent pas tous évidents. Donc, le premier a été dévoilé dès le premier épisode.

La Chronique des Bridgerton (Netflix)- l'identité de Whistledown révélée dès le début

Netflix : Une citation évidente dans La Chronique des Bridgerton

En effet, le premier numéro de La Chronique des Bridgerton annonce déjà la couleur. En bref, la narratrice écrit la citation suivante : « On dit que de toutes les chiennes, mortes ou vivantes, la femme qui écrit est la plus féroce.« 

Ainsi, il s’agit d’une phrase de Lord Byron, un poète britannique du 19ème siècle. Alors si vous ne voyez toujours pas le lien, on vous explique tout.

Donc dans un autre épisode, la jeune Peneloppe a donc fait référence à ce poète. Vous savez, quand Marina Thompson reçoit un poème de la part de Colin Bridgerton.

Si le jeune homme lui a écrit ces mots, c’est pour la séduire. Mais il faut croire qu’il ne maîtrise pas la langue de Shakespeare à la perfection.

Alors, celle qui se cache derrière Whistledown dans le célèbre show Netflix n’hésite pas à se moquer de lui. « N’est pas Byron qui veut« , lance-t-elle à son amie.

Il s’agit d’un indice très subtil, on vous l’accorde. Toutefois, certaines personnes avaient tout de même réussi à déceler le secret.

D’ailleurs, un bon nombre de fans se sont plaints de cette évidence sur le réseau social à l’oiseau bleu, Twitter. Ils auraient aimé plus de suspens. 

Donc, nous pouvons lire les messages suivants : « Dans la série La Chronique des Bridgerton, c’était tellement évident l’identité de Whistledown. Aucun suspens, j’avais deviné depuis le début, je suis déçue », a écrit une jeune femme.

« J’avais grillé l’identité de Whistledown dès les débuts mais ça n’a rien enlevé au charme de la série« , a nuancé une autre. Avant d’ajouter : « J’ai juste été moins surprise par l’identité de l’auteure que par le reste. »