fbpx
Culture
Partager sur

La Chronique des Bridgerton (Netflix): ces petites anecdotes à connaître !

La Chronique des Bridgerton (Netflix): ces petites anecdotes à connaître !

Alors que Netflix a diffusé la toute première saison de La Chronique des Bridgerton, la série a offert de nombeuses anecdotes aux fans !

Depuis sa sortie sur Netflix, La Chronique des Bridgerton fait un vrai tabac. Il s’agit d’ailleurs de la série la plus vue sur la plateforme. Elle a aussi dépassé The Witch avec 82 millions de visionnement contre 76 pour Geralt.

Classée numéro 1 dans 83 pays, La Chronique des Bridgerton connait un vrai succès. Les fans de la série Netflix et de The Crown ont d’ailleurs vu des similitudes au niveau des décors.

Et pour cause, La Chronique des Bridgerton (Netflix) a tourné des scènes au même endroit que The Crown. Par exemple, Clyvedon Castle est Wilton House dans le Wiltshire. Ce n’est pas la seule petite anecdote que cache la série.

Les fans ont assisté à un casting incroyable. Des tenues époustouflantes. Et une histoire palpitante. Mais ils ont aussi adoré les chansons. La série a fait appel à plusieurs cover de chansons internationales.

Les chansons : « Thank U, Next » d’Ariana Grande. « Girls Like You » de Maroon 5. u « Wildest Dreams » de Taylor Swift ont trouvé leur place à l’époque de la Régence. Leur adaptation s’est d’ailleurs bien mêlée à cet univers.

Ceux qui ont déjà lu les livres ont pu faire la connaissance de la Reine Charlotte dans la série. Absente dans l’ouvrage, elle est aussi un personnage iconique dans La Chronique des Bridgerton (Netflix).

A l’époque, la Reine Charlotte avait la réputation d’être assez cool. Et très intéressante. Elle a d’ailleurs apporté tout son soutien à Mozart. Et pourrait bien être le 1er monarque biracial britannique.

La Chronique des Bridgerton (Netflix): ces petites anecdotes à connaître !

la Chronique des Bridgerton (Netflix) : retour sur l’histoire de Will

Autre personnage qui a une place importante dans La Chronique des Bridgerton (Netflix) : Will. Il s’agit du boxeur et grand ami de Simon. Son histoire est d’ailleurs basée sur une histoire vraie. La série s’est inspirée de Bill Richmond.

Après avoir échappé à l’esclavage, Bill Richmond est devenue la « Terreur Noire ». A savoir « la 1ère célébrité sportive noire de Grande Bretagne ». Une histoire que La Chronique des Bridgerton (Netflix) a décidé de reprendre.

Autre fait Adjoa Andoh alias Lady Danbury voulait à tout prix que son personnage se détache des autres avec sa canne et son chapeau. A cette époque, seuls les hommes avaient ce look.

L’actrice a voulu montrer la force de son personnage. Concernant le look de Daphné, c’est Audrey Hepburn qui a inspiré les réalisateurs. On peut d’ailleurs voir que les deux ont la même frange bouclée.

Dans La Chronique des Bridgerton (Netflix), chaque famille a d’ailleurs sa propre palette de couleurs pour leur tenue. Les Featherington ont aussi des couleurs très vives. Tandis les Bridgerton ont des couleurs plus discrètes.

Pour finir, les fans ont remarqué l’apparition de papillons et d’abeilles. Le papillon fait référence aux Featherington. Il représente la montée d’une classe sociale ayant pour but de se faire accepter par la haute société.

L’abeille représente la communauté mais aussi le pouvoir des Bridgerton. Il fait aussi un clin d’oeil au père de la famille, décédé suite à une réaction allergique d’une piqûre d’abeille.