fbpx
Culture
Partager sur

Chacun pour tous: Ahmed Sylla et Camélia Jordana réunit autour du handicap

chacun-pour-tous-ahmed-sylla-camelia-jordana-handicap

Chacun pour tous retrace l'aventure folle d'une fausse équipe d'handicapés aux Jeux paralympiques de Sydney. Une histoire vraie drôle et émouvante

Chacun pour tous est un film inspiré de faits réels. Cette comédie émouvante raconte une histoire vraie incarné notamment par Ahmed Sylla et Camélia Jordana. Retour sur un film poignant qui dénonce les faux semblants.

Chacun pour tous : Une histoire vraie

Chacun pour tous, retrace l’histoire improbable d’une équipe de basket espagnole. C’est lors des Jeux olympiques paralympiques de Sidney en 2000, que le scandale a alors éclaté.
Cette équipe de 12 joueurs dit « déficients mentaux » ne sont en réalité, seulement composé que de deux handicapés. Les 10 autres sont quant à eux de simple joueurs valides. Une supercherie qui choque à l’époque l’opinion publique et fait un grand bruit. Déjà adapté au cinéma dans le film « Champion » l’été dernier, « Chacun pour tous » réalisé par Vianney Lebasque ; propose une nouvelle interprétation cinématographique avec notamment Ahmed Sylla et Camélia Jordana.

Chacun pour tous : Une aventure émouvante

On commence donc l’histoire avec Martin, interprété par le talentueux Jean-Pierre Darroussin. Le coach de l’équipe française de basketteurs des déficients mentaux. Ses meilleurs joueurs de l’équipe viennent de tout laisser tomber. Martin se retrouve donc au pied du mur. Son dilemme ? La perte de la subvention si aucune équipe ne représente la France aux JOs. Vitale pour la survie de sa fédération et dévorée par cette furieuse envie de défendre la cause des déficients mentaux ; Martin va concevoir un plan. Tricher pour participer à la compétition. Il va donc recruter des joueurs valides pour compléter ses effectifs. Ainsi il fait perdurer l’équipe de France mais aussi donne de l’espoir à sa propre fille atteinte également d’handicape moteur. Ils s’envolent donc pour Sydney, accompagnée de le psychologue Julia (Camélia Jordana) qui ne s’aperçoit de rien. C’est ainsi que tout va commencer.
Bien qu’il s’agisse d’un sujet compliqué à traiter, le registre de l’humour est utilisé avec beaucoup de tact et de respect. C’est donc une comédie naturellement drôle qui évite brillamment de tomber dans la caricature gagesque aux traits grossiers. L’émotion est présente. On voit des liens fort se tisser entre les membre de cette équipe qui est soudée. Vianney Lebasque évite même que l’on tombe dans le jugement moral. Pris d’empathie pour cette équipe, Chacun pour tous est une comédie dramatique qui aborde intelligement la question du handicap. Touchant mais jamais grossier. En salle le 31 octobre.