fbpx
Culture
Partager sur

Brie Larson: le film Captain Marvel a changé sa vie !

Brie Larson le film Captain Marvel a changé sa vie !

Brie Larson se sent plus forte physiquement et mentalement depuis qu'elle a joué dans le film Captain Marvel aux cotés de Jude Law !

Brie Larson a vu sa vie changer après avoir joué dans le film Captain Marvel. Elle a du s’entraîner physiquement et mentalement et cela a changé sa vie !

Brie Larson: le film Captain Marvel a changé sa vie !

L’actrice de 29 ans a admis que que la super-héroïne lui avait donné une grande force physique. Brie Larson est désormais en mesure de soulever des poids de 100kg. Et le rôle de Carol Danvers lui a aussi appris à se défendre et à comprendre que (sa) voix compte.

Brie Larson a avoué Je ne sais pas si je suis simplement fatiguée mais j’ai l’impression que je vais pleurer. Ça fait pas mal d’années que je travaille sur ce film. Carol (Danvers, le nom de Captain Marvel) a changé ma vie et le film n’est même pas encore sorti. » Au sujet des changements que le rôle a causé dans sa vie, Brie a expliqué au magazine People « Tout simplement, en particulier, devenir plus forte, apprendre à défendre mes opinions, avoir confiance en moi, et prendre conscience que ma voix compte. Ce sont des choses que j’ai appris grâce à elle. »

L’actrice souffre par ailleurs d’asthme et a donc dû pousser son corps « plus loin » que la normale avec neuf mois d’entraînement intense.

Captain Marvel: une super-Héroïne qui déchire !

Enfin le tout premier long-métrage avec pour personnage principal une héroïne digne de ce nom ! Incarné par Brie Larson, Carol Danvers est forte, intelligente et malicieuse. Tout en finesse bien sûr. Alors « Exit » les héroïnes de second plans comme Wonder Woman, Catwoman ou encore Elektra. Bien qu’elles possèdent des supers pouvoirs ; leurs personnages ne sont que survolés et leur rôle se limite à des apparitions superficielles et simplistes.

Il s’agit donc clairement d’un tournant dans la franchise Marvel qui se positionne avec cette dimension féministe assumée. Bien qu’ils ne réinventent pas l’aspect « Femme affranchi » charmante et adorable du personnage de Carol Danvers ; ils lui confèrent cependant une bonne dose de confiance qui pouvait justement manquer aux précédentes héroïnes. Ainsi les quatre scénaristes féminines à l’origine du projet, donnent vie à une femme redoutable. Et surtout et enfin, pour une fois, non sexualisé. Elle échappe ainsi au dogme du patriarcat encore bien trop présent dans les films Hollywoodiens.