fbpx
Culture
Partager sur

Game of Thrones : le président d’HBO défend les scènes de sexe et de violence

Game of Thrones : le président d’HBO défend les scènes de sexe et de violence

Face aux critiques accusant la série "Game of Thrones" d'être trop violente et de contenir trop de scènes de sexe, le directeur de la programmation d'HBO a décidé de défendre sa série phare

Game of Thrones est sans aucun doute l’une des séries les plus populaires du monde. Avec ses quelques millions de téléspectateurs au rendez-vous devant leur poste de télévision à chaque saison, la série inspirée des romans de George R.R. arrive en tête des séries numéros un dans le monde. Mais avec un tel succès, viennent forcément les critiques. Et les détracteurs de Game of Thrones n’hésitent pas à pointer du doigt les nombreuses scènes de sexe présentes dans la série, ainsi que l’omniprésence de la violence. Il y a quelques jours, Michael Lombardo, directeur de la programmation de HBO a réagi à ses critiques lors du festival de télévision d’Edimbourg.

« Pas de sexe et de violence gratuits »

Face à ses détracteurs, le directeur de la programmation d’HBO a décidé de défendre sa série fétiche : Je ne crois pas que les scènes choquantes aient été tournées sans but. Dan Weiss et Dave Benioff sont deux hommes très sobres et réfléchis. Les romans leur servent de carte. Ce qui inclus des guerres, de la violence, du sexe. Nous ne leur avons pas donné de note ou de décret pour qu’ils atténuent le contenu sexuel de la série (…) Les personnes responsables de la programmation ont deux responsabilités : veiller à ne pas avoir de sexe et de violence gratuits. En même temps, nous ne voulons pas être des censeurs qui contraignent le processus créatif en contrôlant le nombre de seins qui doivent être dans la série a-t-il expliqué avant de préciser : HBO est une chaîne pour adulte. Nos abonnés payent pour regarder des séries non censurées. Mon travail est de bosser avec des équipes créatives. Et si je fais ça c’est que j’ai confiance en leurs décisions à propos de ce qui est juste pour les personnages. Et je pense que nous avons fait les bons choix avec Dan Weiss et Dave Benioff a-t-il avoué en faisant référence à la fameuse scène choc où Jaime viole sa sœur Cersei durant la saison 4 de Game of Thrones.

Pour faire taire les critiques une bonne fois pour toute, Michael Lombardo a conclu : Tant que j’aurai le sentiment que la violence n’est pas la raison pour laquelle les gens regardent la série, que la série n’essaie pas d’attirer les spectateurs avec le sexe et la violence, je ne vais pas faire la police.

En attendant, le tournage de la saison 5 de la série a commencé. Attendez-vous donc à retrouver votre lot de sexe et de violence pour la prochaine saison.