fbpx
Culture
Partager sur

The Walking Dead saison 5 épisode 1 : les survivants signent un retour jouissif (spoilers)

The Walking Dead saison 5 épisode 1 : les survivants signent un retour jouissif (spoilers)

The Walking Dead a enfin fait son retour sur le petit écran dimanche, avec la diffusion du premier épisode de la saison 5. Un épisode explosif et magistral où les héros n'ont pas fait dans la demi-mesure. Attention, spoilers !

Ça y est, enfin, les revoilà ! Attendus depuis des mois, les héros de The Walking Dead sont enfin revenus pour une cinquième saison. Et quel retour ! Annoncé comme un des meilleurs de la série depuis ces débuts, le premier épisode des aventures des survivants n’a pas déçu. Au programme : de l’horreur, des combats, des explosions et des retrouvailles. Une chose est sure : l’attente valait le détour. Attention, SPOILERS !

Horreur et folie au Terminus

Il y a quelques mois, les fans laissaient les héros de The Walking Dead piégés dans un wagon au Terminus. Qu’allaient-ils devenir ? Qui étaient vraiment Gareth et ses hommes ? Carol et Tyreese allaient-ils retrouver le groupe ? Les équipes de la série nous l’avait promis : ces questions n’allaient pas rester longtemps en suspens et trouveraient leurs réponses dès le premier épisode de la série. Chose promise, chose due, No Sanctuary n’a pas fait dans la demi-mesure.

L’épisode a commencé sur les chapeaux de roues. Alors que les héros se sont confectionnés des armes de fortune avec des lacets, des ceintures et autres bouts de bois, Rick, Daryl, Glenn et Bob sont traînés dans un entrepôt, agenouillés devant un abreuvoir avec d’autres hommes. A cet instant, toute l’horreur et la folie qui hante le Terminus et ses habitants va exploser au grand jour. Un par un, les hommes sont alors assommés, égorgés et vidés de leur sang. Alors que Glenn va subir le même sort, une explosion retentit, laissant quelques minutes de répit aux héros.

Carol passe en mode Rambo

Petit flashback : dans la forêt, Carol, Tyreese et bébé Judith poursuivent leur route vers le Terminus, avant de comprendre que ce lieu de paix n’est qu’un piège et que leurs amis sont aux mains des cannibales. Carol va alors décider d’aller sauver ses compagnons. A cet instant, on découvre une Carol plus badass que jamais. Enduite de chair de walkers pour ne pas être détectée par les morts vivants, la jeune femme se rend aux abords du Terminus, fait exploser une citerne de gaz qui met le feu au Terminus et laisse le chambre libre à une horde de morts-vivants qui passait par là.

Boucherie, fusillade et explosions

Retour au Terminus. Les quatre survivants ont réussi à se libérer et récupèrent ce qu’ils peuvent pour se confectionner des armes. En se faufilant pour s’échapper, ils tombent sur une véritable chambre qui sert de boucherie, où des cadavres humains sont dépecés et coupés en morceaux. Les doutes se confirment alors : les hommes de gareth sont des cannibales, qui attirent les survivants dans leur sanctuaire pour se nourrir et survivre sans risque. Pendant ce temps, le reste des survivants est toujours parqué dans un wagon. En attendant, d’être libéré, Eugène fini par donner quelques détails ( pas forcément très convaincants ) sur le remède au mal zombie. De son côté, Carol affronte Magda, qui lui explique qu’ils n’avaient pas le choix, et que dans ce monde Tu es soit le bétail soit le tueur .

Un final magistral tout en émotion

Dehors, les combats font rage, les walkers dévorent les humains qui passent, les balles pleuvent et Rick, Daryl, Bob et Glenn arrivent à retrouver les leurs pour les libérer. Finalement tous arrivent à s’échapper du Terminus. Alors qu’ils marchent dans la forêt, ils finissent par tomber nez à nez avec Carol. Daryl se jette dans ses bras, Rick la serre contre lui, les retrouvailles sont émouvantes. La jeune femme mène ensuite le groupe à Tyreese, et Rick se rend compte que sa fille est toujours en vie. Une happy end rare dans The Walking Dead, mais qui fait du bien.

Quelques minutes plus tard on voit un homme encapuchonné qui suit la trace des survivants dans la forêt. Et lorsque celui ci découvre son visage, on se rend compte qu’il s’agit en fait de Morgan, l’homme qui a sauvé la vie à Rick dans le premier épisode de la série. Un final qui clôture ainsi en beauté un premier épisode de The Walking Dead magistral et jouissif. Vivement la semaine prochaine !

Julie Minvielle