fbpx
Culture
Partager sur

Youssoupha: « Jul et Nekfeu ont tout compris »!

youssoupha jul et nekfeu ont tout compris

Lors d'une interview Youssoupha a donné son point de vue sur la nouvelle scène du rap français et a mis en avant les qualités des jeunes rappeurs du moment

Youssoupha accordait récemment un entretien à Pure Charts où il s’exprimait, entre autre, sur la jeune génération de rappeurs qui cartonnait. Il est revenu sur les phénomènes Jul et Nekfeu.

Youssoupha: « on a beaucoup à apprendre »

Youssoupha se considère comme appartenant à une génération de rappeurs « intermédiaire », une génération qui n’a été très bien accueillie, à mi-chemin entre les piliers du rap, et le nouveau souffle des jeunes artistes. Il déclare alors « J’ai mal vécu l’époque où la génération de rappeurs à laquelle j’appartiens a émergé et qu’on nous balançait des slogans comme « Le rap c’était mieux avant », comme si on venait tout gâcher. J’ai toujours trouvé que c’était une réaction d’aigris, j’étais très amer avec ça. » Youssoupha, qui disait vouloir être le meilleur rappeur de France, explique que même en sa qualité « d’ancien », il a encore à apprendre des nouveaux venus qui viennent cartonner et exploser les records de ventes. Mais il faut garder les pieds sur terre, les jeunes font de la musiques comme les jeunes « moi quand j’écoute Jul, Nekfeu ou Bigflo & Oli et que je vois ce qu’il proposent, en tant que mec plus ancien, ça me rappelle que ma proposition artistique doit correspondre à celle d’un gars de mon âge. Parfois je vois des gars qui ont 40 ans mais dans leur musique jouent le jeunisme comme s’ils avaient 21 ans ».

Youssoupha approuve l’idée de se lancer en indépendant

La particularité principale de Jul ou Nekfeu, c’est de s’être lancé en indépendant et de ne pas avoir choisi les contrats juteux que proposaient les grosses maisons de disque. « Pour moi ils ont tout compris, je le constate moi même depuis quatre ans ! ». En effet les deux derniers albums de Youssoupha, qui défendait Indila avec qui il avait travaillé, n’ont pas été signés dans une major mais sur le label Bomaye Musik, permettant une plus grande liberté dans l’écriture d’un album.