fbpx
Culture
Partager sur

Wejdene: comment la petite protégée de Feuneu a cassé le game !

Wejdene: comment la petite protégée de Feuneu a cassé le game !

À seulement 16 ans, la protégée de Feuneu a cassé le game ! Comment Wejdene en est arrivée là ? Portrait d'une idole de sa génération.

La protégée de Feuneu s’impose aujourd’hui parmi les stars montantes de sa génération. MCE TV revient sur le parcours de la chanteuse Wejdene.

Wejdene: comment la petite protégée de Feuneu a cassé le game !

« Tu prends tes caleçons sales, et tu hors de ma vue. » voici les premières paroles qu’a chantées la jeune artiste. Et oui, cette faute grammaticale est bien voulue.

C’est donc ainsi que Wejdene a fait ses premiers pas de chanteuse. Son titre Anissa deviendra célèbre sur les réseaux sociaux. Notamment sur TikTok, où elle lance elle-même un challenge à ses abonnés.

Sa communauté voit les choses en grand et crée une chorégraphie qui sera reprise par près de 900 000 personnes en quelques mois ! La sauce prend. Poussée par ses fans, la jeune artiste fait le buzz !

Un premier clip qui explose tous les records

Fin mai on découvrait alors le clip du fameux morceau, où elle parle de son ex à l’hygiène douteuse qui l’aurait trompée avec sa cousine, Anissa. Aujourd’hui la vidéo cumule plus de 74 millions de vues !

Des paroles dans un français approximatif, une histoire d’infidélité le tout chanté sur un rythme qui reste dans la tête: voici le secret de son succès.

La jeune artiste n’aura d’ailleurs pas beaucoup de mal à gravir les échelons. Très vite, son travail est récompensé. Son titre est même certifié disque d’or un mois après sa sortie, puis disque de platine au mois d’août.

Son style aux sonorités RnB plait. Avec ses paroles d’une simplicité infantile, Wejdene est très vite comparée à Aya Nakamura. D’ailleurs sa fameuse accroche « Tu hors de ma vue » deviendra une phrase culte et sera reprise dans plusieurs meme sur internet.

Que l’on soit fan ou pas, la jeune ado s’impose comme le phénomène de 2020. Cette année n’aura donc pas été mauvaise pour tout le monde.

Wejdene, un parcours mystérieux

La jeune chanteuse a longtemps cultivé le mystère autour de sa personne. Lorsque Wejdene perce, on ne sait rien d’elle.

Aujourd’hui elle se dévoile un peu plus et finit par livrer de rares informations sur sa vie. Du moins, assez pour la connaître un peu plus.

C’est la fille d’un chanteur de folklore tunisien, Badra Zarzis. Même si elle chante avec lui depuis son plus jeune âge, ce dernier met du temps à voir le talent caché de sa fille.

Wejdene : son père ne croyait pas en elle !

Elle confiait au magazine Voici qu’il ne croyait pas vraiment en son projet. « Mon père, je vais dire la vérité, ne me calculait pas du tout dans mon projet au début. »

Mais il changera d’avis quand il verra les chiffres de son morceau Anissa. Sans surprise. D’ailleurs il ne manquera pas de jouer son rôle de père en devenant très protecteur avec elle.

Sa mère de son côté est aide-soignante. La starlette est née à Saint-Denis et a grandi à la Courneuve.

D’ailleurs avec toute cette fame, la jeune femme vit toujours chez ses parents. Pas étonnant vu son très jeune âge.

Elle embarquera alors toute sa famille dans son projet musical. « Mes parents sont presque mes managers. Et mes sœurs ont dansé dans mes clips. » confiait-elle au Parisien.

En parlant de ses sœurs, elles sont tout simplement les sosies de l’artiste, comme en témoignent certaines  photos sur Instagram. D’ailleurs un de ses clichés a beaucoup fait parler.

On y voit la chanteuse et sa sœur se prendre dans les bras, innocemment. Mais la main de la sœur de Wejdene semble être un peu trop proche des fesses de cette dernière. On vous laisse imaginer les commentaires très déplacés que certains ont pu se permettre. De la grande poésie !

Wejdene, une pro de la novlangue

La langue française a souffert ces dernières années avec la montée d’une nouvelle génération d’artistes qui ne se soucie guère des règles de syntaxes. On plaint Victor Hugo qui doit se retourner dans sa tombe s’il écoutait certaines paroles de chansons.

Mais lui-même disait aussi « Être contesté, c’est être constaté. » Alors même si on n’est pas fan des phrases mal construites, le charme opère sur la jeune génération.

Il faut dire que la musique urbaine fait et refait la langue française au gré des morceaux. On découvre de nouvelles expressions qui sont par la suite reprises dans le langage de tous les jours.

« Y’a R », « Turfu » et le fameux « Tu hors de ma vue » de la jeune Wejdene. On relèvera que l’artiste a choisi de se passer du verbe dans sa phrase.

Wejdene dans Quotidien : un passage très remarqué !

Sur le plateau de Quotidien, Yann Barthès profite d’une interview avec elle pour lui demander de justifier ce choix. Pensant,  naïvement, que cette décision d’enlever le verbe aurait pu avoir pour but de respecter une certaine longueur de la phrase pour pouvoir l’ajuster au rythme de la chanson.

Mais il a tout faux !  « Je n’étais pas au courant qu’il fallait un verbe. » avoue la jeune femme. « Pour moi c’était français. Pour moi ça l’est encore ! «  ajoute-t-elle.

La langue de Molière souffre, mais les fans ne semblent pas dérangés. Il faut aussi avouer que le jeune public des artistes comme Wejdene n’est pas le plus regardant sur les fautes de syntaxes. C’est à se demander s’il serait même capable de les identifier dans un texte.

Wejdene: comment la petite protégée de Feuneu a cassé le game !Wejdene: comment la petite protégée de Feuneu a cassé le game !

Wejdene: après Anissa, un premier album

Le succès de son premier titre poussera la jeune artiste sur le devant de la scène musicale française.  Après Anissa, la jeune femme sortira son titre Coco.

Pour son clip, elle invitera Just Riadh, un jeune influenceur très populaire sur les réseaux sociaux. Elle lancera aussi un nouveau challenge à ses fans. C’est désormais devenu une de ses stratégies pour promouvoir ses nouveautés. Facile, sans trop d’efforts, un simple hashtag et le tour est joué.

Wejdene se sent pousser des ailes et décide de sortir un premier album, 16. Il devient rapidement un des albums les plus attendus de l’année.

Le succès ne la quitte plus. Son album s’écoulera à plus de 50 000 exemplaires vendus ! Elle obtient d’ailleurs la certification d’or pour son projet musical.

Mais le succès ne vient jamais seul. Tout semble un peu trop beau pour être vrai et la jeune femme finira par faire un choix qui lui coûtera cher.

Le clip de son morceau 16 n’est pas au gout de tout le monde

La chanteuse s’affiche dans sa vidéo avec un ours domestiqué et tenu en laisse. Elle suscite l’indignation sur les réseaux sociaux et s’attire les foudres des associations de défense animale.

Ce n’était en effet pas très futé de sa part. Surtout que la présence de l’ours dans le clip n’était pas vraiment nécessaire. Un choix inutile qui la mettra au cœur d’un bad buzz dont elle aurait bien pu se passer.

La jeune femme qui voulait en mettre plein la vue avec son ours et son manteau en fourrure s’est fait remonter les bretelles par l’association PETA. Cette dernière lui a même envoyé une lettre pour lui demander de s’engager à respecter les animaux à l’avenir. Affaire classée.

Wejdene, la révélation de l’année

Sortie de nulle part, la jeune femme se trouvera une place parmi les révélations de l’année 2020. Elle sera même nominée aux NRJ Music Awards dans cette catégorie.

Découverte par Feuneu, la jeune franco-tunisienne est alors consciente qu’elle lui doit son succès. Elle décidera même de faire une chanson pour mettre en agent son manager. « Passe par Feuneu » devient alors très vite la nouvelle phrase culte de la jeune artiste.

Dans son morceau, Wejdene règle ses comptes avec celles et ceux qui l’auraient laissé tomber. La jeune femme se positionne dans le rôle de la victime dont la fame si soudaine a fait partir ses supposés amis.

Ainsi, dans ses paroles, elle insiste bien sur le fait qu’elle est blessée et déçue par certaines personnes. C’est l’heure de sortir les mouchoirs. Mais la victime se transforme en diva très rapidement et rappelle qu’aujourd’hui elle se fait beaucoup d’argent. Au point de ne plus avoir besoin de personne ? Cela semble assez prétentieux.

Feuneu : très fier de sa petite protégée !

Très fière de sa petite protégée, Feuneu n’hésite donc pas à rappeler qu’il a été le seul à avoir cru en elle. Sa fausse modestie agace même les internautes. Il se retrouve alors la cible de nombreuses critiques et beaucoup l’accuse de prendre la grosse tête.

Ce qui n’est donc pas très surprenant. On sait bien que le succès dérange.

Wejdene, une carrière devant elle

Le succès de la jeune femme est donc indéniable. Si bien que certains artistes de la scène française pensent déjà à collaborer avec elle.

Aux dernières nouvelles, une publication qui circule sur les réseaux sociaux laissait ainsi entendre que Wejdene préparait un featuring avec PNL. Ce qui est aussi assez surprenant.

Surtout lorsqu’on sait que les deux frères refusent toutes sortes de featurings. Sauf avec les rappeurs dont ils sont assez proches. La jeune femme en ferait-elle parti ? Ou aurait-elle ainsi su charmer le duo ?

En attendant, elle apparaît déjà sur le dernier album de l’artiste marseillais JuL, dans le morceau Loin de Tout. Elle a aussi collaboré avec le rappeur Larsé sur un titre intitulé Trahison.

La jeune ado est ainsi clairement en train de se positionner auprès des plus grands noms de la scène française. Reste donc à savoir ce que l’avenir lui réservera. Affaire à suivre de très près.