fbpx
Culture
Partager sur

The Weeknd: son procès contre Black Panther est enfin terminé !

The Weeknd son procès contre Black Panther est enfin terminé1000

Il y a quelques mois, The Weeknd a été accusé d'avoir plagié une chanson du film Black Panther, "Pray For Me". Le procès est terminé !

Après des mois de procès contre Black Panther, le verdict est enfin tombé pour The Weeknd et Kendrick Lamar. La chanson Pray For Me ne serait qu’une pâle copie d’une chanson d’un groupe de rock, Yeasayer…

Souvenez-vous. Au mois de février, le chanteur The Weeknd et son ami Kendrick Lamar faisaient l’objet d’une poursuite pour avoir plagié Pray For Me, présent dans la B.O. de Black Panther.

Les musiciens du groupe Yeasayer affirmaient que les 2 artistes ont donc copié un de leur titre, Sunrise. Rapidement, la rumeur prend donc une ampleur médiatique considérable.

Le groupe de rock américain affirmait que Kendrick Lamar et The Weeknd ont modifié le morceau avec « l’intention volontaire de dissimuler l’infraction » et qu’ils utilisaient pas moins de 8 fois les paroles extraites du morceau plagié.

En guise de compensation, le groupe de rock réclamait une jolie somme d’argent. Cette semaine, le procès a eu lieu, et avec lui, le verdict final…

Image du film Black Panther
Image du film Black Panther

The Weeknd, son procès avec Black Panther enfin terminé !

Après des mois d’attente, le verdict est tombé : l’affaire a été rejetée. Ce qui signifie que Kendrick Lamar et The Weeknd n’auront pas à rendre de comptes au groupe de musique Yeasayer.

Rendu public, le procès affirme ceci : les plaignants ont « confirmé à leur satisfaction qu’aucune violation du droit d’auteur n’a eu lieu ».

Une décision prise donc à l’amiable, si l’on en croit donc les propos recueillis par le média Digital Music News. Ce dernier affirme donc que : « les représentants légaux des deux parties ont donc signé un accord ».

De ce fait, il n’est donc pas nécessaire que le groupe porte donc plainte. The Weeknd peut donc être rassuré, il n’a rien plagié et n’aura pas à se justifier.

Sur les réseaux sociaux, le procès avait fait grand bruit. A tel point que les internautes se sont donc emparés de l’affaire sur Twitter.

« The Weeknd créé des sons en un jour, arrêtez de l’accuser de plagier, c’est faux », « un des artistes les plus doués de sa génération, je n’y crois pas », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux.