fbpx
Culture
Partager sur

The Voice 4: Yoann confie « Je suis gros et je le vis bien »

The Voice 4: Yoann confie « Je suis gros et je le vis bien »

Yoann, candidat de la saison 4 de « The Voice » a fait quelques confidences sur son aventure. Le juene homme n'est absolument pas complexé par son poids

L’émission The Voice continue de cartonner. Tandis que les prestations des talents enchantent les coachs, certains candidats continuent aussi de séduire les téléspectateurs.

Si Lilian s’est démarqué depuis le début et est devenu le coup de coeur de cette nouvelle saison, Yoann est également très apprécié par les coachs et les téléspectateurs. Le jeune homme a réussi à se faire remarquer au fil des épisodes et a s’imposer dans la team Zazie.

Yoann se confie dans Public

Le candidat coaché par Zazie s’est confié dans le magazine Public et est revenu sur son aventure exceptionnelle dans la saison 4 de The Voice. L’occasion également pour Yoann de se confier sur son poids Vous pouvez d’ailleurs le dire franchement, je suis gros. Et je le vis bien. Ca ne m’a jamais posé le moindre problème a-t-il confié à nos confrères.

Yoann a également confié ne s’être jamais fait embêté à l’école à propos de son poids A l’école, je n’ai jamais eu de remarques sur le sujet. Non vraiment, personne ne m’a jamais enquiquiné là-dessus. Et c’est tant mieux ! a-t-il déclaré.

Yoann a failli ne jamais chanter

Yoann, 27 ans, a révélé également qu’il a bien failli ne jamais chanter. En effet, à l’âge de 12 ans, le chanteur s’est vu diagnostiquer des nodules sur les cordes vocales. Avant d’ajouter, Pendant plusieurs semaines, j’ai bien cru que mon rêve allait se briser à cause de ces foutus nodules a-t-il révélé au magazine Public.

Mais le chanteur n’est pas guéri. Le chanteur a toujours des problèmes sur ses cordes vocales à l’heure actuelle J’en ai toujours à l’heure qu’il est. Je dois faire avec. C’est pour cette raison que j’ai cette voix très rauque a-t-il déclaré à nos confrères. Il y a quelques semaines, Yoann avouait qu’il étaient bienveillants dans le programme.

Crédit Photo : metronews.fr