Culture
Partager sur

The Voice 4 : Hiba Tawaji confie « J’ai une grande admiration pour la France »

The Voice 4 : Hiba Tawaji confie « J’ai une grande admiration pour la France »
Partage
Partager sur Facebook

La candidate de la saison 4 de « The Voice » s'est confiée sur son parcours dans l'émission. Cette jeune libanaise a révélé son admiration pour la France

Alors que la saison 4 de The Voice cartonne sur TF1, certains candidats se sont démarqués. Si Lilian est le coup de coeur de cette saison, Hiba Tawaji, 27 ans, offre également de jolies prestations depuis le début de l’aventure. Cette jeune libanaise s’est confiée sur son ambition de faire carrière en France, dans les colonnes de France Dimanche. Pour celle qui a été bercée depuis son enfance par des musiques française, tenter sa chance en France était un véritable rêve.

Hiba Tawaji se confie sur son parcours à The Voice

La jeune femme a notamment révélé sa grande admiration pour la France et son choix de participer à la version française de The Voice : Je chante généralement en arabe, mais j’avais envie de le faire en français tout en gardant une couleur orientale. Participer à cette émission est, selon moi, le meilleur moyen de toucher le public de votre pays. J’ai une grande admiration pour la France, et y faire carrière, parallèlement au Liban, est un de mes rêves. J’ai d’ailleurs pris un gros risque puisque l’émission est aussi diffusée là-bas. Si aucun des coaches ne s’était retourné lors des auditions à l’aveugle, mon image en aurait pris un sacré coup. Je ne voulais surtout pas décevoir mes fans et mes proches a-t-elle confié à nos confrères.

D’ailleurs, la jeune femme est très soutenue par sa famille : Ils sont très émus et me soutiennent beaucoup. Ma mère, mon frère et ma sœur, ainsi que mon amoureux, sont venus à Paris pour le premier direct. Ça m’a donné une force supplémentaire pour surmonter mon trac. a-t-elle révélé.

Elle fait de la scène depuis lontemps

Mais la chanteuse a également révélé son passé de chanteuse. La jeune femme fait de la scène depuis longtemps : Mon tout premier concert était une épreuve. J’étais encore petite, et chanter devant des grandes personnes, dont mes parents, m’impressionnait beaucoup. À tel point que je n’avais pas osé régler la hauteur de mon micro alors qu’il était trop bas pour moi. J’ai donc chanté toute une chanson le dos courbé. Après coup, ça m’a fait rire, mais c’était un véritable calvaire sur le moment. Malgré tout, j’ai senti que j’étais dans mon élément a-t-elle déclaré.

Avant d’ajouter Cette expérience de la scène m’a donné envie de persévérer. Petit à petit, je me suis mise à contrôler mon trac et à me libérer dès les premières notes. Aujourd’hui, ça va heureusement bien mieux. J’ai toujours très peur au moment de me produire devant un public, mais je pense que c’est un problème qui se pose à tous les artistes.

Une chose est sûre, la jeune femme donnera tout pour accéder en finale. Si dernièrement les candidats ont profité d’un week-end à Disney, la compétition est repartie de plus belle. Les semaines à venir réserveront sans doute de belles surprises.

Crédit Photo : tf1.fr