Culture
Partager sur

Tal: Elle adore Kylian Mbappé et sera bientôt au cinéma !

La chanteuse Tal revient avec son dernier single "Mondial" et se livre pour Melty sur ses ambitions et ses projets futurs !

La chanteuse Tal revient avec son dernier single « Mondial » et se livre pour Melty sur ses ambitions et ses projets futurs !

Tal : Son single « Mondial » cartonne !

Dans une interview pour le site Melty, Tal évoque son single « Mondial » et le dernier titre « ADN ». son single « Mondial » a atteint les 18 millions de vues sur YouTube ! Un succès qui coïncide avec celui de son quatrième album, Juste un rêve, qui a réalisé le meilleur démarrage de sa carrière.

Dans son dernier single, « ADN », elle évoque son père.

« J’avais envie de me livrer un peu plus dans mes chansons car c’est vrai que j’ai souvent des messages très positifs mais surtout très généralistes et je ne parle pas beaucoup de moi. Donc là c’est le quatrième album, j’avais envie de raconter un peu plus mon histoire. À la base cet opus ça devait être un genre de journal intime. »

Tal est fan de Kylian Mbappé et des Bleus !

La chanteuse de 28 ans s’est aussi confié sur sa passion pour le football. Elle a suivi le Mondial et avoue être fan du jeune Kylian Mbappé !

« J’aime beaucoup Mbappé, car il a une sagesse à seulement 19 ans c’est dingue. Je le trouve touchant, c’est quelqu’un qui s’est toujours battu pour réaliser ses rêves et tu sens son insouciance et en même temps sa maturité ».

Et elle fait aussi le parallèle entre la victoire de 98 et celle de 2018. Car c’est une passionnée de football ! 20 ans après elle se souvient toujours de ce grand jour :

« J’ai toujours soutenu les Bleus, avec mon père on regardait toujours la Coupe du Monde. Alors je ne suis pas le football au quotidien mais la Coupe du Monde j’ai toujours aimé parce que j’adore l’ambiance, le fait d’aller dans des bars avec des potes par exemple. En 1998, j’avais seulement 8 ans mais j’ai l’impression que c’était hier tellement c’était fort. J’ai grandi dans le Marais, en plein centre de Paris, et je me souviens à l’époque avec ma famille, on était dans la rue, on a fait la fête, on a crié. Du coup, on a vraiment revécu ce moment dimanche 15 juillet dernier, c’était fou parce que j’avais l’impression de revivre 98 mais en étant adulte et du coup tu te rends plus compte de cette union et ça fait du bien, je pense qu’on avait tous besoin de se rassembler pour la bonne cause. »

Afficher +