fbpx
Culture
Partager sur

Sexion d’Assaut: Dawala sort du silence et accuse Maître Gims de mentir ! (VIDEO)

Sexion d'Assaut: Dawala sort du silence et accuse Maître Gims de mentir ! (VIDEO)
Partager
Partager sur Facebook

La Sexion d'Assaut se reformera-t-elle ? Après Maître Gims et Black M, c'est au tour de Dawala de se prononcer à ce sujet.

C’est un fil rouge qui fait trépigner d’impatience les fans. La Sexion d’Assaut va-t-elle se reformer ? Alors que Maître Gims s’y disait favorable, Dawala l’accuse de mentir. MCE vous dit tout !

Le retour de la Sexion d’Assaut serait un événement dans le paysage du rap game français. Collectif emblématique des années 2010 et un peu avant, il a lancé un nouveau mouvement. Le public a pu s’identifier à cette musique nouvelle, inspiré d’un quotidien qu’il reconnaissait. Les albums L’apogée et surtout L’école des points vitaux restent d’ailleurs des classiques.

La Sexion d’Assaut s’est pourtant divisé. Les membres voulant se lancer en solo. Si ce choix a porté ses fruits pour Black M, Maître Gims et Lefa, d’autres ont souffert de la disparition de ce groupe. Et les fans ne cessent de demander un retour. Un comeback qui serait pour bientôt avec l’album Le retour des rois. Maître Gims et Black M ne cesse d’être interroger à ce sujet. Car le public s’impatiente et veut une date.

Dawala s’attaque à Gims au sujet de la Sexion d’Assaut !

Si Gims et Black M semble favorable à un retour, il ne cesse de prolonger l’attente. Ils prétextent un manque de temps et des difficultés avec les labels. Mais Dawala ne semble pas de cet avis. Il accuse Gims de faire pression sur lui concernant ce projet. « Vous savez tous que nous sommes en procès Gims et moi mais ça n’a jamais concerné la Sexion d’Assaut. »

Il dénonce la machination dont il est victime. « Aujourd’hui, il met en otage le #Retourdesrois parce qu’il veut que j’abandonne le procès qu’on a sur le contrat d’artiste solo qu’il a déshonoré. Sur 3 albums prévus, il en restaient deux à faire chez Wati B. Il veut entraîner donc Sexion D’assaut dans ce problème, en faisant du chantage et en mentant au public. »

L’ambiance ne semble donc plus au beau fixe entre les anciens membre du collectif.