fbpx
Culture
Partager sur

Sadek présente sa mixtape « Johnny Niuum Ne Meurt Jamais » ( Interview )

Alors qu'il revient avec une mixtape intitulée « Johnny Niuum Ne Meurt Jamais » (JNNMJ), Sadek s'est confié à MCE sur ce projet très attendu

Alors que sa mixtape intitulée Johnny Niuum Ne Meurt Jamais sort aujourd’hui dans les bacs, le rappeur Sadek s’est confié à MCE sur ce projet et sur sa préparation.

Après la mixtape La légende de Johnny Niuum, sortie en 2012, et un album les frontières du réel en 213, Sadek revient aujourd’hui avec Johnny Niuum Ne Meurt Jamais. Une mixtape réalisée l’an dernier, et qui se veut être un gros kiffe « C’est un projet plus « plaisir ». Ca kicke, ça se prend pas la tête et plus instinctif qu’autre chose, » confie le rappeur. Et cela se ressent. Sadek fait la musique qu’il aime comme il l’entend. Un projet éclectique composé de 15 titres, où Sadek Kicke comme il sait si bien le faire, mais chante également.

Sadek: « J’avais envie de montrer un autre univers »

Plusieurs extraits ont déjà été balancés sur la toile: NRV, C’est clair, Banlieue, ou encore Heinsenberg. Inspiré par le personnage de la série Breaking Bad, ce morceau surprend, tant en terme de flow, de . Le clip, très surprenant se déroule au Mexique. « J’avais envie de montrer un autre univers. On est arrivé au Mexique avec une dée, mais aucun scénario, et tout s’est fait en 2 secondes. On arrêté les gens dans la rue. » Résultat: un clip original, efficace et bien ficelé. Deux featuring figurent sur ce projet: C’est clair avec Sillax, et Tu vas rien faire (feat Brulux). En véritable passionné, Sadek attache beaucoup d’importance au featuring et entend partager sa musique avec des « personnes vraies, avec des paroles et principes ». A son image.

Un public au rendez-vous

Des morceaux qui ont cartonné et cumulent des millions de vues sur Youtube. Preuve une fois de plus de l’attente autour du retour de Sadek. « Je ne m’attendais pas du tout à une telle attente, parce que j’ai fait un album qui a pas plus marché que ça, donc avec tout ce qui a comme rappeur, il y a de la musique qui sort tous les jours… J’ai rebalancé des trucs, et j’ai essayé de faire en sorte que ça soit de « la qualité » parce que j’aime ce que je fais, mais je ne m’attendais pas du tout à ce que les gens kiffent autant. » Toutefois l’artite se veut très réaliste : « C’est vraiment dans les bacs qu’on verra le soutien, mais en tout cas l’engouement sur Internet c’est cool. J’aimerais bien le transformer en ventes et montrer que vraiment je suis supporter », explique-t-il avec honnêteté. Supporté, le rappeur le sera surement, tant son projet est d’une qualité non négligeable. S’il se concentre sur cette mixtape à défendre, Sadek prépare déjà son prochain album. Un opus dans lequel il mettra« une bonne partie de [son] âme, » qui devrait être disponible pour la rentrée.